Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

TPMP au bord de la déprogrammation ? Nouveau rebondissement dans l’affaire Hanouna/Boyard

Publié par Victor Adan Vergara le 17 Nov 2022 à 12:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Arcom a épinglé ce jeudi matin la séquence entre Louis Boyard et Cyril Hanouna lors de l’émission Touche pas à mon poste. La procédure pourrait prendre plusieurs semaines. La séquence choc pourrait coûter gros à TPMP et C8.

À lire aussi : « T’es une m*rde! » : sur TPMP, Cyril Hanouna manque d’en venir aux mains avec le député Louis Boyard après un énorme clash… (vidéo)

Le clash Louis Boyard – Cyril Hanouna sur TPMP

Jeudi 10 novembre, le député LFI, Louis Boyard était invité sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le jeune homme de 22 ans a, ce soir-là, quitté brutalement le plateau suite à une altercation avec Cyril Hanouna, le présentateur star de l’émission. Il était invité à parler à propos du bateau de migrants Ocean Viking. L’élu en profite pour accuser « les cinq personnes les plus riches » du pays « d’appauvrir l’Afrique » . Il cite alors Vincent Bolloré, propriétaire du groupe Canal+ et de la chaîne C8.

S’ensuit alors une vive altercation entre le jeune élu et Cyril Hanouna. Le présentateur perd son sang-froid et répond « t’es une m*rde » , « bouffon » , « tocard » . Louis Boyard en profite pour accuser Cyril Hanouna de faire monter le racisme en France avec ses émissions. Une séquence longue de 10 minutes qui aura vivement fait réagir sur les réseaux sociaux, dans le monde de la politique ou à la télévision.

À lire aussi : Cyril Hanouna révèle le salaire astronomique de Louis Boyard comme chroniqueur dans TPMP (vidéo)

Boyard porte plainte, Hanouna attaque en diffamation

Louis Boyard a annoncé vouloir déposer plainte contre l’animateur pour injure publique. Cyril Hanouna compte, lui, attaquer en diffamation l’élu de La France Insoumise. Le présentateur affirme aussi « regretter les propos injurieux » . Cependant, il estime que l’invité était en « tort de A à Z » . Le présentateur se justifie à propos de Vincent Bolloré : « Ce n’est pas mon patron, c’est un ami de vingt ans » .

Dernièrement, Louis Boyard a réclamé que l’Assemblée nationale ouvre une commission d’enquête sur la concentration des médias. Et plus spécifiquement sur l’empire Bolloré et ses financements.

L’Arcom ouvre aussi une enquête

L’Arcom a très vite réagi. Ils avaient promis de se prononcer rapidement, et c’est chose faite. Une semaine après l’altercation, le régulateur de l’audiovisuel (ex-CSA) a ouvert une procédure de sanction contre C8. L’Arcom estime que « les faits sont susceptibles de justifier l’engagement d’une procédure de sanctions » . La décision indique que l’organisation estime que C8 est en situation de récidive.

L’Arcom va saisir le conseiller d’État Bertand Dacosta, via son directeur général. Le rapporteur indépendant décidera si, oui ou non, il y a de quoi instruire une procédure de sanction contre le groupe Canal +. Si c’est oui, une enquête sera menée par le haut fonctionnaire. L’enquête respectera les règles du contradictoire. Ensuite, le haut fonctionnaire proposera à l’Arcom une sanction contre C8.

TPMP risque gros

Il est à noter que ce n’est pas la première fois qu’une telle procédure est déclenchée contre Touche pas à mon poste. En 2017, l’Arcom avait infligé une amende de 3 millions d’euros à la chaîne. La chaine avait diffusé deux mois plus tôt un canular jugé homophobe dans « TPMP Radio Baba ».

On ne sait pas encore précisément la sanction que risque la chaîne. L’éventail de sanctions est très large. Elle peut aller d’une amende, à une suspension de programme, voire un retrait de l’autorisation d’émettre la chaîne C8 !

À lire aussi : Louis Boyard porte plainte : que risque Cyril Hanouna ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0