Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Dernière minute : Laura Smet et David Hallyday lancent une nouvelle attaque judiciaire !

Publié par Mélaine le 13 Nov 2018 à 10:01

L’affaire Hallyday n’en fini pas. Laura Smet et David Hallyday ont assigné en référé les trois maisons de disques de Johnny Hallyday : Universal, Warner et Sony. Le but pour les enfants : geler 75% des revenus sur les albums de leur père, qui reviennent actuellement à la veuve du chanteur.

Hallyday : une nouvelle bataille judiciaire

C’est une nouvelle bataille judiciaire qui s’ouvre et qui vise directement Laeticia Hallyday. Alors que nous pensions que l’affaire Hallyday allait bientôt toucher à sa fin, les aînés du chanteur continuent de se battre. La veuve du rockeur français pourrait bien devoir faire face à 75% du gel des royalties.

 

Les royalties, c’est un pourcentage de revenus lié aux ventes des disques du défunt. Et ces royalties viennent tout droit de trois maisons de disques : Universal, Warner et Sony. Actuellement, et conformément au testament américain de Johnny Hallyday, c’est sa veuve, Laeticia Hallyday, qui touche les 75 % de ces royalties. BFMTV a confirmé l’information.

 

Les royalties : la principale source de revenus de Laeticia Hallyday

BFMTV souligne que « l’enjeu financier est de taille, d’autant que les royalties constituent la principale source de revenus pour Laeticia Hallyday ». Et, pour donner un ordre de grandeur, Johnny touchait, de la vente de ses albums, environ 800 000 euros. 

 

Mais avec la sortie de l’album posthume du chanteur, ces chiffres risqueraient de gonfler puisque Mon pays, c’est l’amour s’est déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaire en 3 semaines. Soit déjà plusieurs millions d’euros générés par les ventes. Et il y a fort à parier que le chiffre continuera de grossir et que l’album de l’éternel rockeur sera sous le pied de nombreux sapins dans un peu plus d’un mois.

 

Quoiqu’il en soit, le Tribunal de grande instance de Paris examinera cette requête le 27 novembre prochain. 

 

Et vous ? Que pensez-vous de l’affaire Hallyday ? Pensez-vous que tout va trop loin ou, au contraire, que cette bataille judiciaire est nécessaire ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.