Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Images à caractère se*uel : une représentation d’école primaire fait scandale chez les parents d’élèves

Publié par Elodie GD le 23 Fév 2024 à 20:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des images suggestives diffusées durant un spectacle d’enfants ? Les parents ne s’en remettent pas. Après avoir assisté à une représentation donnée par les enfants à la veille des vacances d’hiver, plusieurs d’entre eux ont signalé des images inappropriées. Le Conseil départemental a pris les mesures qui s’imposent.

Publicité

À lire aussi : La lettre d’une enseignante aux parents en train de faire le tour du monde

Les parents montent au créneau

Des parents perturbés à la veille d’un départ en vacances. C’est le résultat d’un simple spectacle d’enfants qui se tenait sur la scène de la Grande Halle de l’Union (Haute-Garonne). Ce jour-là, parents et enfants se réunissent pour assister au spectacle de deux écoles primaires.

Publicité

Le thème : « Le Monde au bout du pied ». Un titre choisi par les comédiens Jean-Michel Hernadez et Serge Soula, qui ont à cœur de dénoncer les dérives commerciales du football. Jusqu’ici, rien de bien méchant.

Seulement, après s’être confortablement installés face à la scène, les parents sont surpris. Alors que les enfants performent, des images plus que suggestives sont diffusées en arrière-plan. On y voit par exemple des hommes et des femmes dénudés dans des positions se*uelles. Dans la salle, personne ne rit, la tension est palpable et les adultes crispés.

Cette représentation fait un scandale chez les parents
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

À lire aussi : Parents toujours en retard ? Ce directeur d’établissement scolaire prend une décision radicale

« Les parents n’applaudissaient pas et ne riaient pas »

Et ils ne sont pas au bout de leur peine, car peu de temps après, une autre scène leur met la puce à l’oreille. « Le comédien s’est mis torse nu, en caleçon, pour une scène de vestiaire. Mais on n’a pas compris », rapporte un parent. « Les parents n’applaudissaient pas et ne riaient pas ».

Publicité

Selon les éléments recueillis par France 3 Occitanie, le spectacle a été pensé dans le cadre du parcours laïc et citoyen, proposé par le Conseil départemental et en lien avec l’Éducation nationale. Un programme qui a pour but de pousser les enfants à développer leur esprit critique, via des actions qui prennent la forme de représentations de danse, de poésie ou encore de théâtre.

Alertées par les parents, les deux écoles concernées bottent en touche. Elles assurent que « le spectacle a été proposé de nombreuses fois dans de nombreuses écoles » et « qu’aucun problème n’avait été soulevé par le passé ». Elles assurent tout de même que le chorégraphe prend les remarques à cœur et envisage de modifier l’illustration « dans un objectif d’amélioration de la qualité du spectacle ».

Les comédiens se défendent

Publicité

Contacté par France 3 Occitanie, le comédien Jean-Michel Hernandez se dédouane. Les images ont été choisies par un autre collègue, un technicien. « C’est un montage extrêmement rapide, où les images défilent en subliminal. Personnellement, je n’ai jamais remarqué ces images auparavant, bien que nous ayons joué ce spectacle de nombreuses fois. Je suis dans un grand désarroi« , confie-t-il.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Interrogé également, son acolyte Serge Soula souligne que ces images ont été choisies « pour dénoncer les soirées chaudes des footballeurs ». Le but étant de dénoncer les dérives du business.

Si les comédiens se montrent convaincants, le Conseil départemental a tout de même décidé de suspendre les prochaines représentations. Il affirme avoir « engagé une évaluation du spectacle », précisant que le descriptif des parents ne correspond pas à l’action retenue au départ.

Publicité

De son côté, le rectorat s’est contenté d’un simple communiqué. Il assure avoir « fait remonter au Conseil départemental ses interrogations pédagogiques et éducatives quant à la diffusion de telles images ».

À lire aussi : Just Riahd victime d’un violent cambriolage au domicile de ses parents : l’influenceur sort du silence

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.