Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Interdiction du port de l’abaya à l’école : Gabriel Attal annonce des règles claires

Publié par Celine Spectra le 28 Août 2023 à 13:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a décidé d’interdire le port de l’abaya à l’école, arguant la nécessité d’assurer la laïcité dans le milieu éducatif. Cette mesure intervient après des mois de controverses autour de cette tenue, considérée comme un geste religieux par le ministre.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Gabriel Attal : son coming-out volé

Gabriel Attal impose l’interdiction du port de l’abaya à l’école

Dans un mouvement visant à instaurer des « règles claires au niveau national », le ministre de l’Éducation nationale, Gabriel Attal, a fait une déclaration importante le dimanche 27 août. S’exprimant sur TF1, il a annoncé que l’abaya, une longue robe traditionnelle couvrant tout le corps, ne serait plus autorisée à être portée à l’école.

La suite après cette publicité

Le ministre, réagissant à des incidents antérieurs liés au port de cette tenue, a souligné qu’il souhaitait offrir aux chefs d’établissement scolaire le soutien nécessaire pour appliquer cette interdiction.

Gabriel Attal a réitéré le rôle central de la laïcité dans le système éducatif français, affirmant que :

« La laïcité, c’est une liberté de s’émanciper par l’école » .

La suite après cette publicité

Il a également rappelé que l’école devait rester un sanctuaire laïque et que les signes religieux ostensibles ne devaient pas être visibles en classe. Cette décision découle de sa conviction que le port de l’abaya à l’école est un geste religieux qui remet en question les principes républicains.

abaya
La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Gabriel Attal, nouveau ministre de l’Éducation : Son parcours scolaire fait polémique

Réaction face à une recrudescence des atteintes à la laïcité

Cette mesure intervient après la publication d’une note des services de l’État, révélant une augmentation significative des atteintes à la laïcité depuis l’assassinat de Samuel Paty.

La suite après cette publicité

Les statistiques indiquent une hausse de 120 % des atteintes à la laïcité entre les années scolaires 2021-2022 et 2022-2023. Le port de signes religieux et de tenues représentait la majorité de ces infractions, avec une augmentation de plus de 150 % au cours de la dernière année scolaire.

Depuis la loi de 2004 interdisant les signes religieux ostensibles dans les écoles publiques, le débat autour de la laïcité à l’école n’a cessé de faire couler de l’encre. L’annonce de Gabriel Attal vise finalement à fournir des lignes directrices plus claires aux chefs d’établissement, afin de garantir un environnement d’apprentissage respectueux des valeurs laïques de la République française.

>> À lire aussi : Gabriel Attal millionnaire : son incroyable fortune révélée