Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Jauges, couvre-feu pour les fêtes de Noël ? Gabriel Attal répond

Publié par Romane TARDY le 16 Nov 2021 à 10:06

Dans un mois et demi, les Français se retrouveront en famille pour fêter Noël. Malheureusement, le nombre de cas de Covid-19 est reparti à la hausse et les Français craignent le retour de restrictions. Ils ne veulent pas vivre des fêtes comme en 2020.

>>> A lire aussi : Covid-19 : les non-vaccinés bientôt confinés en France ?

Noël en danger ?

Rappelez-vous de Noël 2020 ! Nombre de personnes limité, couvre-feu sauf le 24 au soir et encore établissements publics fermés. Avec la remontée des cas ces dernières semaines, les Français craignent que le gouvernement décidé de nouvelles mesures pour limiter les contaminations lors des réunions de famille de fin d’année.

Gabriel Attal a alors été interrogé sur le sujet par France Inter. Le porte-parole du gouvernement s’est voulu rassurant. Il estime que cette année, il ne devrait pas y avoir de restrictions ni pour Noël ni pour le Nouvel an. La situation n’est pas la même qu’en 2020 : les chiffres ne sont pas aussi hauts et la vaccination est bien plus avancée.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Il pense pouvoir faire confiance aux Français : « On avait fait confiance à la responsabilité des Français et on a eu raison parce qu’il n’y a pas eu de reprise épidémique après les Fêtes, comme certains nous prédisaient. Moi, je crois que les Français ont fait beaucoup d’efforts, qu’ils connaissent maintenant ce virus, qu’ils savent comment ils se transmettent, qu’ils font très attention, notamment quand ils sont avec des personnes fragiles et vulnérables. Et j’ai toute confiance aussi dans leur responsabilité » , a déclaré le porte-parole du gouvernement.

Gabriel Attal appelle à la troisième dose

Par ailleurs, il a tenu à préciser qu’aucun reconfinement n’était prévu à ce jour. Le gouvernement ne compte pas fléchir non plus sur les tests qui resteront payants : « Il n’y a pas de raison que les Français, avec leurs impôts, financent des tests qui visent à aller au restaurant, qui visent à aller au concert, qui visent à aller au cinéma » , a détaillé Gabriel Attal.

Pour pousser encore davantage à la vaccination, la nécessité d’une troisième dose pour avoir le pass sanitaire pourrait s’élargir aux plus de 50 ans. « On attend l’avis de la Haute Autorité de santé. Mais a priori, c’est ce qui se fera » , a-t-il indiqué

attal

>>> A lire aussi : Noël : L’incroyable collection de chocolats proposée par Ferrero va vous faire retourner en enfance

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.