Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Deux applications VTC veulent concurrencer Uber pour rendre le trajet des femmes plus sûr !

Publié par Jessy le 10 Déc 2019 à 10:30

Alors qu’aux États-Unis, l’application Uber révèle avoir enregistré près de 6 000 agressions sexuelles, les femmes pourraient trouver une alternative : Ladies Driver et Kolett, des applications de Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) par les femmes, pour les femmes. Une manière de les rassurer dans leurs trajets quotidiens, ou en rentrant de soirée.

>> À lire aussi : Avec Uberpet, Uber lance une option pour voyager avec son animal de compagnie (vidéo)

#UberCestOver : le géant du VTC dans la tourmente !

Depuis plus d’une semaine, les internautes se lâchent à propos d’Uber, le célèbre service VTC, avec le hashtag « UberCestOver » . Les femmes dénoncent le comportement inapproprié des chauffeurs Uber, à l’heure où la société souhaite que les gens rentrent chez eux en toute sécurité. Des dénonciations qui ont fait beaucoup de bruit sur Twitter, puisqu’un nombre impensable de femmes ont témoigné sur les agressions sexuelles ou viols qu’elles ont vécu… Dans un Uber… Et par le chauffeur. Aux États-Unis, la plateforme a dévoilé avoir enregistré plus de 6 000 agressions sexuelles, dont ses chauffeurs sont rendus coupables. Une nouvelle « en toute transparence » , qui pourrait cependant coûter à Uber sa place de leader.

>> À lire aussi : Une femme arrache l’essuie-glace arrière d’un chauffeur Uber sans aucune raison (vidéo)

Ladies Driver et Kolett : l’application VTC des femmes, par les femmes, pour les femmes !

Dans cette société où la femme a un sentiment étouffant d’insécurité, deux applications semblent se distinguer. Dans un désir profond de faire rentrer les femmes chez elles en un seul morceau, sans encombre et sans mésaventure, deux applications voient le jour : Kolett et Ladies Driver. En Île-De-France, les femmes peuvent télécharger l’application Kolett, qui fonctionne comme Uber, à quelques exceptions près. L’application est proposée par des femmes, pour des femmes. « C’est comme si nous avions proposé un service révolutionnaire d’intelligence artificielle à bord. Mais on n’a pas inventé l’eau chaude » explique Valérie Furcajg, fondatrice de Kolett, à Cheek Magazine.

Le service, qui existe depuis 2018, compte déjà 150 conductrices en Île-De-France. Alors qu’Uber tente de sortir la tête de l’eau face à ces nouveaux scandales, mesdames, optez pour la sécurité et les trajets sereins.

>> À lire aussi : Rapport choc : le nombre d’agressions sexuelles dans les Uber aux États-Unis va vous glacer le sang

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.