Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le Bon Coin : des individus piégeaient des victimes afin de les agresser et les dépouiller dans le Val d’Oise

Publié par Leslie le 21 Juil 2019 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Grâce à de fausses annonces passées sur Le Bon Coin, trois hommes volaient avec violence des victimes à Persan dans le Val-d’Oise. Ils ont été interpellés par les gendarmes et deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire.

>>> A lire aussi : Arnaque sur Le Bon Coin : un homme vendait du mauvais vins dans des bouteilles de grands crus

Des agresseurs œuvrant sur Le Bon Coin

Les agresseurs se servaient d’annonces très intéressantes de scooters ou d’ordinateurs sur Le Bon Coin. Quatre personnes âgées entre 20 et 49 ans sont tombées dans le guet-apens et ont été violemment agressées et dépouillées. Ces violentes agressions se sont déroulées au mois de mai à Persan et Parmain, dans le Val d’Oise. A bout de deux mois d’enquête, trois individus entre 20 et 26 ans ont été interpellés par les gendarmes.

Arnaques sur Le Bon Coin

Des vols d’une extrême violence perpétrés grâce à Le Bon Coin

>>> A lire aussi : Attention à cette nouvelle arnaque aux SMS sur Le Bon Coin

Des vols d’une extrême violence réalisés par le biais du site Le Bon Coin

Le 4 mai dernier, les militaires ont été informés d’un vol d’une grande violence à Persan. Un homme de 20 ans a été passé à tabac par différents individus. Il avait répondu à une annonce de scooter Mkb sur Le Bon Coin. Trois individus armés de battes de baseball et de bombes de gaz lacrymogène l’ont piégé dans une rue à l’abri des regards. Ils l’ont jeté au sol et l’ont rué de coups avant de lui voler sa sacoche contenant les 1000 euros pour le scooter mais aussi son téléphone portable.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Quelques jours plus tard, c’est une autre victime qui dépose plainte, le 10 mai, après avoir été violentée et séquestrée par trois individus à Parmain. La victime a été tabassée et transportée de force dans une camionnette avant d’être relâchée à Persan. Ils l’ont délestée de 2 000 euros.

Enfin, c’est avec une arme de poing que les malfaiteurs ont menacé un acheteur pour la somme de 900 euros. Deux individus cette fois-ci ont tiré sur la voiture de la victime qui tentait de s’échapper. Elle a terminé sa course contre un poteau et souffre de nombreuses fractures.

>>> À lire aussi : Top 100 des pires annonces vues sur Le Bon Coin