Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Linky : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber pour les particuliers

Publié par Romane TARDY le 01 Juin 2021 à 10:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le compteur Linky fait grand débat et ce n’est sûrement pas fini. En effet, à partir de l’année prochaine, les particuliers vont devoir commencer à rembourser le compteur alors que les pouvoirs publics avaient affirmé au départ que l’appareil ne coûterait rien. Comment cela est-il alors possible ?

Linky

>>> A lire aussi : Linky : comment certains fournisseurs malhonnêtes utilisent le compteur vert pour vous escroquer

Linky : Les particuliers vont devoir payer !

90% des foyers sont désormais équipés de compteurs Linky. A son lancement, Eric Besson, alors ministre de l’Industrie et de l’énergie, avait affirmé aux Français que ce nouveau compteur ne leur coûterait pas « un centime » . Depuis, les choses semblent avoir évolué. En effet, quelques années plus tard, il est finalement décidé d’un « financement assuré par les usagers » . Il faut savoir que le déploiement des compteurs Linky représente un budget de 5,7 milliards d’euros, selon la Cour des comptes. Cela représente 130 euros par boîtier.

Mauvaise nouvelle : ce montant va devoir être remboursé à partir de 2022. Ce remboursement est bien pensé. Les utilisateurs ne vont pas directement régler la somme mais un mécanisme de « différé tarifaire » va être mis en place pour permettre le remboursement sur plusieurs années. Ce différé permettra de prélever plusieurs centaines de millions d’euros chaque année sur les factures.

Des factures annuelles qui vont augmenter

Enedis justifie ce choix par les économies permises par Linky : « Comme avec le différé, cela sera compensé par les économies générées grâce au compteur. Avec des relevés désormais réalisés à distance par exemple » . La société avance aussi que grâce à Linky, les particuliers peuvent mieux suivre leur consommation.

Une source proche du dossier affirme qu’il faudra sûrement compter une augmentation d’une quinzaine d’euros par an : « Si les gains promis par ce nouveau dispositif ne sont pas aux rendez-vous, il ne faut pas se leurrer. C’est bien le consommateur et personne d’autre qui payera la différence. Il peut déjà se préparer à sortir jusqu’à quinze euros supplémentaires sur sa facture annuelle pour les sept ou huit prochaines années » .

Source : Le Parisien

>>> A lire aussi : Linky : pour retrouver la confiance des Français, Enedis s’allie à un influenceur

0