Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Emmanuel Macron obligé de prendre une décision radicale !

Publié par Quentin VIALLE le 22 Juil 2021 à 12:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi, Emmanuel Macron a convoqué en urgence un conseil de défense après la mise en lumière du projet Pegasus. Le président prend cette affaire d’espionnage international très au sérieux.

Affaire Pegasus : Emmanuel Macron convoque un conseil de défense « exceptionnel »

Il y a quelques jours, la France a fait face à des révélations chocs concernant une vaste affaire d’espionnage international. En effet, l’un des téléphones du président de la République figurerait dans la liste d’un service de sécurité du Maroc pour un potentiel piratage. Ce n’est d’ailleurs pas la seule personnalité figurant dans cette liste : plusieurs politiques, militants et journalistes sont visés par des attaques informatiques du logiciel Pegasus. Au total, la liste contiendrait près de 50.000 numéros de téléphone identifiés comme des cibles à surveiller.

En conséquence, Emmanuel Macron, qui prend cette affaire très au sérieux, a décidé de réunir un conseil de défense « exceptionnel » ce jeudi 22 juillet. Le président va évoquer cette affaire, et plus globalement les questions de cybersécurité. « Si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves. Toute la lumière sera faite sur ces révélations« , a ainsi indiqué l’Elysée.

Affaire espionnage Pegasus : Emmanuel Macron convoque un conseil de défense exceptionnel

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron comparé à Adolf Hitler sur des affichages publicitaires à Toulon

Le Maroc dément toute utilisation du logiciel d’espionnage

Ce mercredi, lors de son allocution au 13h de TF1, Jean Castex a affirmé que la gouvernement allait « regarder ça de très près« , indiquant qu’Emmanuel Macron avait ordonné « toute une série d’investigations« . De son côté, le Maroc dément l’utilisation de Pegasus à des fins d’espionnage. Ce dernier a notamment promis d’enquêter sur ces « accusations infondées« . Voilà une affaire sensible qui ne devrait pas en rester là.

>>> A lire aussi : Ikea : La filiale française au coeur d’un énorme scandale d’espionnage

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0