Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Le médecin filmait et agressait sexuellement ses patientes… et sa belle-fille

Publié par Jessy le 29 Sep 2021 à 10:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À Vauchrétien, dans le Maine-et-Loire, un médecin a été accusé de viol et d’agression sexuelle sur l’une de ses belles-filles. Mais lors de l’enquête préliminaire, les enquêteurs découvrent que le professionnel de la santé filmait ses patientes pendant des consultations. Les images révèlent également des agressions sexuelles.

blague-medecin-consultation-femme-poitrine

>>> À lire aussi : Une grand-mère attaquée : elle refuse de lâcher son sac et est trainée dans la rue

Un médecin mis en examen pour viols et agressions sexuelles !

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Dans le Maine-et-Loire, un médecin a été accusé d‘agressions sexuelles et viols répétés à l’encontre d’une de ses belles-filles. Aujourd’hui âgé de 66 ans et à la retraite, l’homme a été confronté à la police, qui a d’ailleurs ouvert une enquête préliminaire en 2020.

Mais lors de cette enquête, les policiers ont découvert des vidéos pornographiques illégales détenues par le professionnel de la santé. Sur ses vidéos, on peut y voir les patientes dénudées du médecin. L’enquête s’est donc élargie et l’homme est aujourd’hui accusé de viols incestueux, viols et agressions sexuelles sur ses patientes. Les faits se seraient déroulés entre 2008 et 2020. Dans les vidéos, les gestes et les « intentions » du médecin ont choqué les enquêteurs.

Blague médecin

>>> À lire aussi : Cliniquement morte pendant 45 minutes, elle ressuscite soudainement et reçoit le plus beau des cadeaux

« On est incapable de dire si les patientes sont consentantes »

En visionnant les vidéos, les enquêteurs ont établi que le médecin agressait sexuellement ses patientes à travers des gestes pervers. Derrière sa casquette de médecin, l’homme en aurait-il profité pour violer certaines patientes ? Eric Bouillard, le procureur d’Angers, a indiqué à l‘AFP que les attitudes du médecin « avec ses patientes excédaient les gestes médicaux » .

Il a d’ailleurs certifié : « Il y a des actes sexuels avec des patientes dénudées. On a des images mais on est incapable de dire si les patientes sont consentantes » . La police doit désormais identifier toutes les patientes afin de les interroger. L’homme risque une « peine de réclusion criminelle de 20 », a indiqué le procureur d’Angers.

>>> À lire aussi : Suicide chez Lidl : « Il y a eu des cris, des pleurs »… le récit glaçant des collègues