Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une mère végane condamnée à la prison à vie après le décès de son fils à cause de malnutrition

Publié par Celine Spectra le 03 Sep 2022 à 22:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une mère végane avait fait le choix par conviction de nourrir son nourrisson exclusivement au lait végétal… Elle finira désormais ses jours en prison après la mort de son fils qui souffrait de malnutrition sévère.

La suite après cette publicité

Un mode d’alimentation déséquilibré et extrêmement dangereux pour les tout-petits

La suite après cette vidéo

Choc aux États-Unis ! Sheila O’Leary, 38 ans, a été condamnée pour six chefs d’accusation ! Elle est accusée dans un premier temps de meurtre au premier degré, maltraitance aggravée et homicide involontaire. Mais aussi de maltraitance et de deux chefs de négligence envers les enfants.

Le 27 septembre 2019, son fils Ezra, 18 mois, avait été retrouvé inconscient à son domicile. Décédé au moment de l’arrivée des secours, il s’avère que le petit garçon avait succombé suite à des complications liées à sa malnutrition. Le pauvre petit était complétement déshydraté et malheureusement son foie avait été affecté. Par ailleurs, le médecin légiste a également indiqué que le bébé avait les mains, les pieds et les jambes gonflées.

La suite après cette publicité
Une mère végane condamnée à la prison à vie après le décès de son fils à cause de malnutrition

Pixabay

Mort après 18 mois à avoir faim

Francine Donnorummo, chef de l’unité spéciale des victimes au bureau du procureur lors du procès de Sheila O’Leary a affirmé que le petit était mort de faim. « Après 18 mois à ne pas manger. » L’enquête a également permis de montrer que la mère avait joué un rôle dans cette disparition tragique.

En effet, elle ne nourrissait son fils que de légumes et de fruits secs. Le garçonnet d’un an et demi ne pesait d’ailleurs que 17 livres ( soit 8 kilogrammes). Et avait la taille d’un bébé de 7 mois. Selon les déclarations des parents, le pauvre petit n’avait pas mangé depuis une semaine. Et il avait rencontré de grandes difficultés à dormir la nuit précédant son décès. La police indique que ses deux autres frères, âgés de 3 et 5 ans, étaient également dans un état avancé de malnutrition.

La suite après cette publicité
Source : Oh My Mag

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.