Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Elle est toujours seule, enterrée dans la forêt, dans le noir  » : La soeur d’Estelle Mouzin supplie Monique Olivier de passer aux aveux

Publié par Romane TARDY le 08 Déc 2023 à 11:04

Le procès de Monique Olivier a lieu en ce moment. Si elle a avoué avoir des regrets, l’ex femme du tueur Michel Fourniret n’a toutefois pas donné d’indications sur l’emplacement des corps des victimes et notamment celui d’Estelle Mouzin. La soeur de l’enfant a pourtant tenté de la supplier de donner des indications.

À lire aussi : Monique Olivier en cellule : ces révélations chocs sur sa vie en prison

Monique Olivier se mure dans le silence sur l’emplacement des corps des victimes

Monique Olivier, qui serait très affaiblie, est jugée devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine pour complicité dans trois des crimes commis par son défunt mari Michel Fourniret. Elle a d’ailleurs confié qu’elle servait « d’appât » pour attirer les jeunes filles dans le piège du tueur en série.

Si elle a rapidement avoué son implication, Monique Olivier s’est néanmoins bien retenu de dire où se trouvaient les corps des victimes. Elle assure « ne pas savoir où sont les corps » mais personne à la cour ne la croit et encore moins les familles des victimes.

C’est le cas de celle d’Estelle Mouzin. Son père a d’ailleurs quitté la salle d’audience en claquant la porte, exaspéré face au silence de la veuve et à l’attitude du président de la cour.

La mère de l’enfant disparue en 2003 a, pour sa part, pris la parole en visioconférence. Elle s’est directement adressée à Monique Olivier : «  Si vous avez une once d’humanité encore en vous, dites-nous où est enterrée Estelle… De toute façon, elle ne va jamais revenir, elle est partie pour toujours, mais j’aimerais savoir où elle repose  » .

estelle mouzin monique olivier

À lire aussi : Procès de Monique Olivier : cette drôle de technique pour la faire parler

La soeur d’Estelle Mouzin supplie l’accusée

La soeur d’Estelle Mouzin, âgée de 15 ans lors de la disparition, a réitéré la demande de ses parents dans une lettre lue pendant le procès : « Je m’adresse à vous Monique Olivier. Vous nous avez arraché Estelle, et par votre silence, vous nous empêchez de retrouver son corps. Elle est toujours seule, enterrée dans la forêt, dans le noir » .

En effet, une ancienne codétenue de Monique Olivier avait affirmé que l’accusée lui avait confié que la petite Estelle était enterrée dans la forêt et que la complice de Michel Founiret le savait très bien. Elle a témoigné à la sortie de la salle d’audience pour BFMTV : « Elle était là, elle faisait le guet le temps que lui fasse le trou pour enterrer la petite fille. Elle m’a dit ensuite qu’il y avait comme une croix sur la tombe d’Estelle » .

La soeur de la disparue raconte aussi dans ce texte le jour où elle a appris la terrible nouvelle : « Je me souviens de sa voix, de sa démarche, des deux petites couettes que lui faisait ma mère au petit déjeuner, le matin de sa disparition. Je me rappelle du carrelage blanc taché de boue par les policiers et les journalistes, de ma panique glacée quand j’ai vu mon père pleurer » . Depuis, elle est hantée par cette tragédie et avoue avoir « passé vingt ans à essayer de ne pas imaginer Estelle violée » .

À lire aussi : « Je vais bientôt crever » : les propos choc de Monique Olivier pendant son procès

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.