Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Je regrette » : Monique Olivier sort du silence lors de son procès

Publié par Mia le 28 Nov 2023 à 17:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Actuellement âgée de 75 ans, Monique Olivier est accusée du meurtre de plusieurs femmes et d’être la complice de Michel Fourniret, son défunt époux. Lors de son procès, cette dernière est revenue sur l’affaire et a même exprimé des regrets.

A lire aussi : Selim Fourniret, fils de Michel Fourniret et de Monique Olivier, en garde à vue à Nice pour tentative de viol

Affaire Michel Fourniret : son épouse complice des meurtres et dernier témoin

L’affaire Fourniret est l’un des cold cases les plus connus en France. Michel Fourniret, tueur en série tristement célèbre dans l’Hexagone, a perdu la vie alors qu’il était en prison à 79 ans.

Alors décédé, ses secrets ont été emportés avec lui. Accusé d’avoir séquestré, violé et assassiné Estelle Mouzin, mais aussi de nombreuses autres filles et femmes, Michel Fourniret était l’un des seuls à savoir où il avait caché tous les corps des victimes.

Toutefois, durant l’enquête, les forces de l’ordre ont découvert que l’épouse de Michel Fourniret, Monique Olivier, était impliquée dans les différents meurtres de son mari.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Elle aurait aidé son mari à attirer les jeunes filles et aurait même participé à certains sévices sexuels et à certains meurtres.

Elle s’est toujours présentée en victime dans cette histoire, comme manipulée par son époux. Mais, après études psychologiques, il se pourrait finalement qu’elle ait agi en pleine conscience.

D’après les résultats de ses examens, elle serait même surdouée avec un QI de 131. Un résultat qui n’empêche pas l’abus de faiblesse ou la manipulation de la part de son époux.

Mais qui forcément questionne sur son implication. Certains pensent même que Monique Olivier était finalement la tête pensante de cette entreprise sordide.

monique olivier proces (2)

A lire aussi : « Je n’en suis pas sorti indemne » : Francis Nachbar, ancien procureur, dévoile les dessous de la terrible affaire Fourniret

Le procès de Monique Olivier commence : « Je regrette tout ce qui s’est passé »

Monique Olivier demeure maintenant la seule à pouvoir indiquer où se trouver les corps des victimes. Elle est aussi la seule à pouvoir démêler le vrai du faux, maintenant que son époux est mort.

Après avoir avoué le meurtre d’Estelle Mouzin, elle s’est exprimé à nouveau sur l’affaire. C’était lors de son procès. Avant cela, Monique Olivier parlait très peu de l’affaire et se terrait dans le silence.

Son procès a commencé devant la cour d’assises des Hauts-de-Seine, à Nanterre, ce mardi 28 novembre 2023. Et, lors de son jugement, elle a fait de nouvelles déclarations.

« Je regrette tout ce qui s’est passé » , a-t-elle assuré. Une déclaration qui a été balayée d’un revers de main par le magistrat.

A lire aussi : Procès de Monique Olivier : le père d’Estelle Mouzin sort du silence