Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Procès de Monique Olivier : le père d’Estelle Mouzin sort du silence

Publié par Elodie GD le 21 Nov 2023 à 9:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’aube du procès très attendu de Monique Olivier, Eric Mouzin, père d’Estelle Mouzin, s’est exprimé sur les ondes de RTL. Il a notamment confié ses attentes : une condamnation sévère pour des crimes d’une extrême violence.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Monique Olivier : la femme de Michel Fourniret très intelligente ? Le documentaire Netflix fait des révélations

Monique Olivier sous le coup d’une condamnation sévère ?

La suite après cette vidéo

Le 28 novembre marquera le début du procès de Monique Olivier. Un procès très attendu à l’issue duquel on connaîtra la condamnation de l’ex-femme de Michel Fourniret. Complice de son ex-époux, elle sera jugée pour les meurtres de trois jeunes filles, notamment celui d’Estelle Mouzin, dont le corps n’a jamais été retrouvé.

La suite après cette publicité

À l’issue du procès, les familles des victimes espèrent une condamnation sévère, à l’image d’Eric Mouzin, père de la fillette disparue en 2003. « Il y a un objectif principal, c’est de démontrer sa culpabilité, d’obtenir la condamnation la plus sévère possible, pour que la justice passe » , a-t-il déclaré au micro de RTL.

« Un crime est commis. On arrive à juger les personnes impliquées dans la réalisation de ce crime, et on les condamne. C’est le schéma normal. Sinon, on est dans un déni de fonctionnement de la justice et un petit peu dans l’impunité du crime » , poursuit-il.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Nouveau rebondissement dans l’affaire Mouzin concernant Monique Olivier

Une famille en attente de réponses

Si la condamnation reste son objectif principal, Eric Mouzin espère également obtenir des réponses. « Ce sera une réponse partielle, bien sûr, puisque le principal coupable n’est plus là […]. On n’a pas de corps et on a une accusée qui se défend de façon très particulière parce qu’elle a collaboré avec la justice en fournissant des informations. Mais en même temps, elle ne va jamais jusqu’au bout » , constate-t-il.

La suite après cette publicité

Pour rappel, après avoir nié pendant des années son implication dans la disparition d’Estelle Mouzin, Michel Fourniret a fini par avouer, en mars 2020. Des aveux qui avaient eu l’effet d’une bombe.

À lire aussi : Selim Fourniret, fils de Michel Fourniret et Monique Olivier, en garde à vue à Nice pour tentatice de viol

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.