Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Agression du petit-neveu de Brigitte Macron : les responsables donnent leur version

Publié par Fanny Jacob le 17 Mai 2023 à 15:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Après les propos polémiques tenus par la femme du président, Brigitte Macron est de nouveau dans la tourmente. Pour cause, son petit-neveu a été agressé par un groupe de plusieurs manifestants.

La suite après cette publicité

Huit personnes ont été interpellées par la police. Interrogées, voici leur version des faits au sujet de cette agression.

A lire aussi : Emmanuel Macron : ce tacle à TF1 en pleine interview

Le petit-neveu de Brigitte Macron agressé dans sa chocolaterie

La suite après cette publicité

Ce lundi 15 mai 2023 au soir, le petit-neveu de Brigitte Macron a été agressé alors qu’il se trouvait dans sa chocolaterie familiale à Amiens. Jean-Baptiste Trogneux, âgé d’une trentaine d’années, a repris la chocolaterie, il y a peu.

Sa boutique aurait été attaquée par une dizaine de personnes, des manifestants contre la réforme des retraites et les autres décisions d’Emmanuel Macron.

D’après les forces de l’ordre, des projectiles, tels que des poubelles, ont été lancés sur la vitre de la chocolaterie.

La suite après cette publicité

Par la suite, le jeune homme a également été frappé par les casseurs. Les agresseurs auraient insulté le président, Brigitte Macron, mais aussi toute la famille Trogneux.

Ce sont les voisins qui sont venus à son secours. Une terrible agression qui a laissé le jeune homme avec des séquelles. Hospitalisé, il a obtenu un arrêt de travail de plusieurs jours.

Pour Emmanuel Macron, qui a récemment réagi, le jeune homme a forcément été attaqué parce qu’il est le petit-neveu de Brigitte Macron. Une théorie que réfutent les huit personnes interpellées à la suite de cette agression musclée.

La suite après cette publicité
Jean-Baptiste Trogneux petit-neveu brigitte macron (3)

A lire aussi : Brigitte Macron : sa relation avec un célèbre « fils de » dévoilée

Les agresseurs présumés se défendent sur RMC

La suite après cette publicité

Arrêtés par la police, huit manifestants ont été désignés comme les agresseurs présumés du petit-neveu de Brigitte Macron. Certains sont encore en garde à vue et d’autres non. Ceux qui sont sortis de détention témoignent maintenant sur RMC.

Trois des personnes interpellées se sont confié sur cette agression auprès de nos confrères. Et d’après eux, ils auraient agi ainsi pour protéger un de leurs camarades. « On n’est pas violents, nous » , ont-ils déclaré.

« En fait, on est partis directement de l’hôtel de ville jusqu’à la gare et ensuite, on est allés jusqu’à la boutique Trogneux » , ont-ils également expliqué.

La suite après cette publicité

« On a mis quelques poubelles et il y a le petit-neveu de Brigitte Macron qui a poussé quelqu’un sur une poubelle » , ont-ils ajouté.

« On l’a défendu et lui est parti porter plainte directement au commissariat pour violences, soi-disant des coups de poing, des coups de pied » , assurent les agresseurs présumés.

D’après ces jeunes, le neveu de Brigitte Macron n’était pas une cible. « On a retenu la personne de la boutique qui voulait frapper un de nos camarades, et c’est lui qui se retrouve en garde à vue pour rien du tout » , ont-ils expliqué.

La suite après cette publicité

« Le neveu de Brigitte Macron a bousculé notre camarade, on est venus pour séparer et quand on est repartis il y a la voiture la BAC qui est venu » , ajoutent les jeunes.

« Emmanuel Macron devrait démissionner »

« Ça n’est pas parce que c’est le neveu de Brigitte Macron qu’il faut le défendre. On vit dans une drôle de France, il faut se réveiller » , ont-ils aussi déclaré chez RMC.

La suite après cette publicité

Par la suite, les jeunes ont tenu à s’exprimer sur la France et, plus particulièrement, sur le gouvernement français. Excédés par la politique d’Emmanuel Macron, pour eux la solution est simple :

« Emmanuel Macron devrait démissionner parce que là ça va partir en guerre. Toute la France va se révolter. À Paris, c’est chaud, dans les autres villes aussi, maintenant ça va être Amiens » , a déclaré un des jeunes interpellés.

A lire aussi : Brigitte Macron : à quel âge a-t-elle pris sa retraite ?