Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Les députés Insoumis Raquel Garrido et Alexis Corbière accusés d’avoir employé une femme de ménage sans papiers

Publié par Mia le 22 Juin 2022 à 16:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

MAJ : Le Point, qui avait révélé que les députés seraient accusés d’avoir employé une femme de ménage sans-papiers, a fait marche arrière ce jeudi. Le patron du journal a présenté ses excuses et a retiré l’article, mais le couple maintient sa plainte et demande la démission du journaliste rédacteur de l’article en question, Aziz Zemouri.

Le couple Raquel Garrido et Alexis Corbière se retrouve face à certains accusations portées par le journal Le Point aujourd’hui. Le couple est accusé d’avoir une employée sans papiers à leur domicile.

 

L’employée sans papiers de Raquel Garrido et Alexis Corbière

 

Alexis Corbière et Raquel Garrido emploient-ils une sans papiers ?

Selon Le Point, Alexis Corbière et Raquel Garrido auraient employé une femme de ménage sans papiers depuis un an maintenant.  Sans identité aux yeux de la loi française, faute de documents, cette femme ne serait d’ailleurs pas déclarée aux services financiers par le couple.

Par définition, cela impliquerait qu’elle ne serait pas rémunérée en conséquence et donc sûrement moins que le SMIC. Elle ne bénéficierait pas non plus d’une assurance santé adéquate pour les travailleurs puisqu’elle ne serait pas déclarée.

Tous les deux élus de la Seine-Saint-Denis, ils seraient donc à ce jour accusés de l’exploitation de cette femme, une Algérienne de 36 ans. D’après la police, elle serait arrivée en France en 2008 avec un Visa étudiant. Elle aurait été interpellée lors d’un contrôle de police en mai dernier, alors qu’elle se baladait avec la petite dernière du couple de politiques.

Des messages à l’appui ?

Toujours selon la police, l’Algérienne sans papiers aurait été employée d’Alexis Corbière et de Raquel Garrido pendant un an. Elle aurait eu droit à une chambre dans la maison du couple afin de travailler pour eux nuit et jour. Corbière lui aurait d’ailleurs promis des « papiers en cas d’élection de Jean-Luc Mélenchon à la présidence de la République ou s’il devient Premier ministre » , selon Le Point.

« Jusqu’au 19 juin, elle a besoin de moi et si ça ne me va pas, elle me renvoie dans mon pays » , aurait ainsi témoigné l’employée sans papiers du couple. « Je te dis de rester, tu restes, si ça te va pas, y’en a plein dans ton cas qui veulent travailler, mais tu peux oublier tes papiers » , lui aurait également dit Raquel Garrido par message. Les messages en question ont été lus par le média Le Point qui a révélé l’affaire supposée.

« Monsieur te donnera 150 euros pour la semaine, on verra le reste après. […] On te met un toit sur la tête. Nous te faisons travailler donc soit t’es reconnaissante, soit je prends quelqu’un d’autre. Maintenant stop » , aurait ajouté Raquel Garrido à son employée alors que celle-ci réclamait son paiement, visiblement en retard.

Raquel Garrido a annoncé qu’elle portait plainte contre le journal Le Point.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0