Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Nadé et Marc Blata accusés d’escroquerie : le couple d’influenceurs s’exprime pour la première fois

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 21 Fév 2023 à 14:20
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le début de l’affaire d’escroquerie en bande organisée, c’est la première fois que Nadé et Marc Blata ont répondu aux questions des journalistes. Le couple d’influenceurs a donné une tout autre version des faits.

À lire aussi : Marc Blata, Dylan Thiry : 88 victimes portent plainte contre des influenceurs pour « escroquerie en bande organisée »

C’est une affaire d’escroquerie qui fait actuellement grand bruit. Dylan Thiry ou encore Laurent Correia, le compagnon de Jazz, ont vu leurs comptes Instagram être désactivés. La raison ? Ils auraient incité leurs abonnés à se lancer dans du trading. Pourtant, ils ont omis de parler des risques. L’ancien candidat de télé-réalité, Marc Blata est dans le même bateau. En pleine polémique, l’influenceur s’est exprimé pour la première fois au micro des journalistes de Sept à Huit (TF1). Accompagné de sa femme, Nadé, il a en effet répondu aux questions que tout le monde se pose.

Nadé et Marc Blata brisent le silence

Basées à Dubaï, les stars de télé-réalité devenues influenceurs mènent une vie luxueuse. Voyages en jet privé, yachts, villas XXL… ils ne manquent de rien. Il faut bien l’admettre, le placement de produits est un business très juteux. Nabilla, Maeva Ghennam ou encore Jessica Thivenin peuvent en témoigner. Cependant, certaines personnalités n’ont aucun scrupule à arnaquer leurs followers sur Instagram.

Nadé et Marc Blata accusés d’escroquerie le couple d’influenceurs s’exprime pour la première fois
Nadé et Marc Blata @ DR
LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Depuis quelque temps, des noms connus dans ce milieu sont associés à une sombre affaire. Il s’agit, entre autres, de Dylan Thiry ou encore de Nadé et Marc Blata. Au fil des années, le couple d’influenceurs s’est bâti une solide communauté virtuelle. Sur Instagram, ils sont suivis par plus de sept millions de followers. À en croire leurs propos, le copytrading, dont ils font la promotion, est le meilleur moyen de gagner de l’argent.

À force d’en vanter les mérites à coups de vidéos promotionnelles, Nadé et Marc Blata auraient convaincu bon nombre de leurs abonnés à investir. Seul gros bémol, cette forme de trading présente des risques. Beaucoup ont en effet perdu de l’argent. En revanche, le couple d’influenceurs s’en sont mis plein la poche. Malgré tout, Marc Singainy Tevanin de son vrai nom et sa compagne estiment qu’ils n’ont pas l’obligation de répondre de leurs actes à la justice française.

Selon les informations rapportées par les journalistes de Sept à Huit, le couple d’influenceurs empoche entre 500 et 800 euros en commission à chaque nouveau client de la plateforme de trading. Paraît-il qu’ils ont gagné plus d’un million d’euros. Par contre, certaines victimes ont perdu jusqu’à 20 000 €. Accusée d’escroquerie, Nadé a confié lors de cette interview :

« Je n’habite pas en France et je ne m’adresse pas qu’à des Français. À quel moment on sait à qui on s’adresse ? On s’adresse en français, à des francophones qui vivent ici, aux Emirats, qui vivent au Maghreb, partout en fait. Alors oui, on est peut-être suivis par des Français, mais nous ne sommes pas suivis que par des Français »

À lire aussi : Un audio très compromettant de Magali Berdah fuite

Les victimes portent plainte

Nadé et Marc Blata ont affirmé qu’ils ont clairement communiqué les risques du copytrading. Le couple a alors laissé entendre qu’ils n’ont rien à voir avec cette affaire. Du coup, ils ont porté plainte pour dénonciations calomnieuses. De leurs côtés, les victimes de cette « escroquerie en bande organisée » se sont regroupées dans le collectif AVI (Aide aux victimes d’influenceurs). Le dossier est désormais entre les mains de la justice.

À lire aussi : « Il fait son marché comme si c’était du bétail » : TF1 diffuse un reportage choc sur une agence de mannequins