Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Omicron n’a tué personne » : Jair Bolsonaro dérape au variant du Covid-19 (vidéo)

Publié par Justine le 14 Jan 2022 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Deux ans après le début de la pandémie de Covid-19, Jair Bolsonaro continue de minimiser la dangerosité du virus. Alors que le Brésil vient de comptabiliser son premier décès causé par le variant Omicron, le président brésilien nie les faits. Découvrez ses propos dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Le président brésilien Jair Bolsonaro hospitalisé en urgence : ce que l’on sait

Jair Bolsonaro minimise la pandémie de Covid-19

Alors que le variant Omicron est extrêmement contagieux, mais considéré comme peu dangereux par les experts, le Brésil comptabilise son premier décès officiel causé par cette mutation du Covid-19. Jair Bolsonaro a réagi à cette nouvelle lors d’un entretien à Gazeta Brasil : « Omicron n’a tué personne. La personne qui est morte à Goias avait déjà des problèmes très sérieux, notamment aux poumons ».

Le président brésilien contredit ainsi les autorités municipales d’Aparecida de Goiania et assure que le patient avait des antécédents. Puis, il dévoile croire en la thèse de l’immunité collective. Il affirme mettre tous ses espoirs dans le variant Omicron : « Selon certains experts sérieux sans lien avec les entreprises pharmaceutiques, l’Omicron est le bienvenu et pourrait signaler la fin de la pandémie ».

>>> À lire aussi : « Nous arrivons au bout du tunnel » : Omicron est-il vraiment la clé de la fin de l’épidémie ?

La mutation de Covid-19 menace les hôpitaux

Par ailleurs, Jair Bolsonaro indique que cette mutation de Covid-19 n’est qu’un « virus vaccinal ». Des propos qui offensent les scientifiques de l’OMS, dont le directeur exécutif, Michael Ryan : « Ce n’est pas le moment de déclarer qu’il s’agit d’un virus bienvenu. Aucun virus qui tue des gens n’est bienvenu ».

Ces dernières 24 heures, le Brésil a compté 70 765 nouvelles contaminations (contre 8 430 il y a deux semaines). La moyenne des 7 derniers jours rattrape les chiffres de fin juillet avec 43 660 contaminations quotidiennes. Des chiffres en forte hausse qui pourraient surcharger les hôpitaux dans les prochains jours.

>>> À lire aussi : Covid-19 : un nouveau symptôme s’attaque à votre sommeil !

Source : Le Parisien
0