Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Un journaliste français otage au Mali a été libéré : découvrez ses premiers mots

Publié par Alicia Trotin le 21 Mar 2023 à 8:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Retenu en otage depuis plus de deux ans au Mali, le journaliste Olivier Dubois a enfin été libéré. C’est ce lundi 20 mars qu’il est apparu très souriant à l’aéroport de Niamey, au Niger et a confié quelques mots à la presse. Durant ses 711 jours de captivité, l’ONG Reporter Sans Frontières ne l’a pas lâché et a témoigné, dès sa libération, son soulagement.

La suite après cette publicité

À lire aussi : La campagne choc de Reporters Sans Frontières pour la liberté de la presse

En pleine torpeur, Emmanuel Macron a témoigné son soulagement face à cette libération, tout comme la présidente de l’Assemblée Nationale Yaël Braun-Pivet. À l’ouverture de la séance de ce lundi 20 mars qui s’annonce complexe, elle a rendu hommage au journaliste.

La suite après cette publicité

Enlevé en avril 2021

La suite aprés cette video

C’est le 8 avril 2021 à Gao, au Mali, qu’Olivier Dubois a été enlevé par le groupe djihadiste Gsim. Lié à Al-Qaida. Sa volonté ferme d’interviewer un lieutenant de l’organisation islamiste armée, Abdallah Ag Albakaye, l’avait attiré dans un piège.

Cela allait faire deux qu’il avait disparu. C’est pourquoi ses collègues de Libération et de Reporter Sans Frontière ont organisé une course en son honneur ce week-end. Un évènement qui a visiblement porté chance au journaliste. À ses côtés ce lundi, il y avait un humanitaire chrétien américain. Jeffery Woodke était lui retenu au Mali depuis octobre 2016.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Olivier Dubois : Comment se porte le dernier otage français ? Une vidéo surgit

La plus longue période de captivité

L’ONG Reporter Sans Frontière a confié sans retenu son immense soulagement. La durée de captivité commençait à devenir de plus en plus longue, et inquiétait ses collègues. En effet, il s’agit de la période de captivité la plus longue depuis la Guerre au Liban.

La suite après cette publicité

« Nous avions eu des nouvelles rassurantes à plusieurs reprises ces derniers mois, et encore très récemment : il semblait en bonne forme, mais la durée de sa captivité nous inquiétait.« 

Lorsque le journaliste est sorti de l’avion, il a exprimé sa reconnaissance avec émotions et a confié ne penser qu’à sa famille depuis deux ans. Grâce à Radio France Internationale (RFI), il a pu recevoir les messages de ses proches : de véritables « bouffées d’air frais ».

La suite après cette publicité

« Je me sens fatigué mais je vais bien. C’est énorme pour moi d’être là, d’être libre, je voulais rendre hommage au Niger pour son savoir-faire dans cette mission délicate et rendre hommage à la France et à tous ceux qui m’ont permis d’être là aujourd’hui. »

À lire aussi : Ce reporter s’attend à filmer un puma, mais il va avoir une sacrée surprise ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.