Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une mère végane refuse de soigner les poux de son enfant !

Publié par Déborah Attias le 19 Août 2023 à 9:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Quelle mouche a piqué cette mère de famille ? En rejetant ainsi sa fille pleine de poux, elle sème le chaos dans son entourage !

La suite après cette publicité

Un cauchemar éveillé

Rien ne va plus en Australie ! Comme Tribunal du net vous le racontait, cette femme est dans le collimateur de la justice. Soupçonnée d’avoir empoissonné sa belle-famille avec un plat typique britannique à base de champignons, elle clame son innocence. Plus le temps passe, plus les enquêteurs ont l’impression qu’elle leur dissimule quelque chose. À l’heure où nous écrivons ces lignes, le mystère demeure entier ! Récemment séparée du père de ses enfants, cette mère a-t-elle commis l’irréparable ? Promis, on vous tient au courant !

La suite après cette vidéo

Même si cette affaire fait beaucoup de bruit sur place, des faits-divers, il y en a la pelle ! Du reste, en découvrant ce mail d’une lectrice, ce journaliste comme à la renverse. Comment est-ce possible qu’une mère en arrive à ce point de non-retour ? Sans plus attendre, nous allons vous raconter les tenants et les aboutissants de cette étrange polémique. C’est parti, accrochez-nous, nous rentrons dans une zone de turbulences !

La suite après cette publicité

Lorsque la voisine vient jouer avec sa fille, cette mère ne se pose pas trop de questions. Après tout, depuis qu’elles sont petites, elles s’apprécient et aiment passer du temps ensemble. Le fait d’habiter à quelques mètres l’une de l’autre renforce les liens. Sauf que ce jour-là, rien ne va se dérouler comme prévu ! Pire encore, une terrible découverte l’attend au tournant… C’est l’évidence, son fragile équilibre risque de s’effondrer.

Au courant du régime végétalien de la fillette, cette mère persiste et signe. Lorsqu’elle reste diner, elle n’hésite pas à mettre les petits plats dans les grands. D’ailleurs, elle ne compte plus le nombre de fois où elle a préparé un menu adapté. Pour elle, c’était une preuve de respect. Avec le recul, on se demande si inconsciemment, elle attendait un retour d’ascenseur.

Et là, pour cette mère, tout bascule !

La suite après cette publicité

En accueillant la meilleure amie de sa fille, cette mère de famille remarque immédiatement que quelque chose ne tourne pas rond. Incapable de s’empêcher de se gratter le crâne au sang, elle ne tient pas en place. Très vite, les investigations tournent au vinaigre. Après avoir disséqué sa chevelure à la loupe, le verdict est sans appel. « Infestée de poux« , elle s’empresse de tirer la sonnette d’alarme auprès de sa génitrice.

Au courant de ce problème, cette dernière ne compte pas appliquer de traitement pharmacetique. Autrement dit, elle refuse catégoriquement de tuer les nuisibles. Rappelant les fondements de la philosophie végan, elle souligne qu’elle a l’interdiction de commettre un tel geste envers des êtres vivants. Aussi, elle se contente de peigner sa fille dans le jardin en priant que les bestioles prennent la poudre d’escampette.

Face à cette révélation apocalyptique, c’est la double peine. Comment éviter la transmission ? Va-t-elle parvenir à mettre des distances sans pour autant briser cette belle amitié ? Consternée, elle ne peut pas trancher. D’ailleurs, et vous, qu’auriez-vous fait à la place de cette mère desamparée ? En attendant votre avis avec impatience ! Suite dans notre prochain numéro…

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.