Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Après le bar à soupe, le bar à ongles, le bar à sieste : un bar à gel hydroalcoolique fait fureur à Paris !

Publié par Salomee le 02 Juil 2020 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le 6ème arrondissement de Paris, un opticien a décidé de profiter de la crise sanitaire pour proposer du gel hydroalcoolique de qualité, agréable pour la peau et aux multiples senteurs. Les parisiens du quartier en raffolent.

À lire aussi : Parfum Lidl : vendu à 5.99 euros, il sent aussi bon qu’un parfum de luxe !

Un opticien confectionne un gel tendance

Pendant la crise sanitaire, beaucoup de professionnels ont vu leurs activités drastiquement bouleversées. À l’image de cet opticien, nommé Hervé Domar, qui était « astreints à deux matinées par semaine » de travail pendant le confinement. Bien que son activité ait été limitée, cet indépendant a fortement utilisé les gels hydroalcooliques pour se protéger contre la maladie. 

« À force d’utiliser le gel hydroalcoolique qu’on s’était procuré en pharmacie, on avait les mains toutes collantes, asséchées et irritées. » . Au lieu de subir longtemps les désavantages de ce produit, il a décidé de contacter un laboratoire pour confectionner une solution hydroalcoolique agréable et de qualité. « Leur solution n’est pas poisseuse, et pour l’adoucir encore, j’ai dilué dedans quelques unes de nos huiles essentielles » . En effet, ce professionnel travaillait déjà les senteurs, il a pu se servir de son savoir-faire pour réussir ce pari.

Son business se porte à merveille

Au début, cet opticien offrait un échantillon de gel avec la paire de lunette achetée par ses clients. Simplement grâce au bouche à oreille, de nombreuses personnes du quartier sont venues se fournir uniquement chez lui, faire le stock de cette lotion indispensable en ces temps de crise sanitaire. 

Au fil du temps, ce professionnel a amélioré le packaging, a rajouté des parfums à la carte. Désormais, les clients peuvent opter pour 3 systèmes différents : en spray, en pompe ou en goutte à goutte. De plus, la carte des flagrances est recherchée et plaisante. Le senteur qui cartonne le plus est Verveine-tilleul. À côté, les hommes optent plus pour le senteur Ambre et encens. En tout, il propose 15 senteurs différents, de quoi trouver son odeur chouchoute.

Aujourd’hui, le business de cet entrepreneur créatif tourne à plein régime : « on est un peu débordés maintenant. Il y a des gens qui ne viennent que pour ça, une vingtaine par jour. Là, je viens d’expédier une commande à des particuliers en Belgique. » . À côté, il continue son métier d’opticien. Pour lui, il ne s’agit en aucun cas d’une reconversion professionnelle : « le jour où ce ne sera plus nécessaire, on arrêtera«  . Il « aura égayé cette période un peu maussade » avec des parfums enivrants.

La boutique se trouve 48 rue Dauphine, dans le 6ème arrondissement de Paris. Les prix sont très abordables. Le flacon de 50ml vaut 3 euros. Celui d’1 litre, 20 euros. Vous savez désormais où vous fournir pour vous délecter en toute sécurité cet été.

Source : Le Figaro. 

À lire aussi : Attention si vous avez acheté ces gels hydroalcooliques : la DGCCRF tire la sonnette d’alarme !