Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Roselyne Bachelot : sa grosse boulette en interview qui ne passe absolument pas !

Publié par Salomee le 21 Juil 2020 à 21:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis que Roselyne Bachelot a été nommée Ministre de la culture, elle est violemment critiquée sur les réseaux sociaux. Elle qui avait affirmé ne « jamais » vouloir resservir un gouvernement, cette politique s’est finalement engagée aux côtés de Jean Castex, qui l’a fait « craquer » avec sa proposition tant convoitée. Depuis, la Ministre a commis quelques boulettes qui ne sont pas passées inaperçues. Retour dans cet article. Découvrez la vidéo ci-dessous : 

Publicité

À lire aussi : Eric Dupond-Moretti: la déclaration qui a surpris les Français (VIDEO)

La nouvelle Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, se fait épingler par les internautes

Publicité

Depuis son arrivée au poste de Ministre de la Culture, certaines attitudes de Roselyne Bachelot ont créé des remous sur le net. Notamment son aller-retour à Nantes, le 18 juillet dernier, suite à l’incendie de la cathédrale. À tord, elle a posté une photo d’elle, sur les réseaux sociaux, assise dans un avion sans masque. Depuis la Conférence citoyenne pour le climat, les vols intérieurs de courte durée sont pointés du doigt. Pour un aller-retour qui peut s’effectuer en train en à peine 2h30, Roselyne Bachelot s’est mise des bâtons dans les roues. 

Les boulettes s’enchaînent… Suite à l’annonce de sa nomination au poste de Ministre de la Culture, les internautes ont vivement reproché à Roselyne Bachelot d’avoir retourné sa veste, elle qui criait haut et fort vouloir mettre fin à sa carrière politique. Lors d’un entretien au Journal du Dimanche, cette femme de 73 ans a voulu justifier ce retournement de situation inattendu. Manque de chance, c’était encore une fois maladroit. Pour appuyer sa volonté et sa détermination désintéressée de leader un tel ministère, elle affirme d’un ton assuré : « nul ne peut dire que je sers mes intérêts en acceptant ce poste dans un contexte aussi terrible ; je perds tout de même la moitié de mes revenus dans cette affaire » . 

C’est le choc, cette petite phrase a vite été partagée sur les réseaux sociaux. Suite à ça, le compte Destination Ciné a mis en lumière le salaire élevé d’une Ministre, équivalent à « 10 135€/mois (+ 12 500€/mois de frais de représentation)” , des frais permettant d’organiser des points presses, de se déplacer, etc…, pour appuyer la maladresse de Roselyne Bachelot, qui, même si elle perd au change, reste tout de même bien lotie. En effet, en très peu de temps, l’actuelle Ministre de la Culture fait parler d’elle, malheureusement en négatif. Heureusement, elle n’a pas encore joué toutes ses cartes.

Publicité

À lire aussi : Benjamin Griveaux : cette blague osée faite pour son retour à l’Assemblée !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN