Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Traque en Dordogne : La photo du forcené diffusée !

Publié par Pierrick le 31 Mai 2021 à 12:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Terry Dupin, un ancien militaire âgé de 29 ans, est, depuis la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mai, activement recherchée par la gendarmerie de Dordogne pour tentative d’homicide sur le petit ami de son ex-compagne ainsi que sur les gendarmes. Sa photo a été diffusée tandis que les recherches se concentrent sur un périmètre forestier de 4 kilomètres carrés.

>>> A lire aussi : Elle refuse d’être embrassée, il la poignarde ainsi que ses amis

Le forcené de Dordogne recherché activement par les gendarmes, sa photo diffusée

Le jeune homme en question se nomme Terry Dupin. Il est recherché pour avoir tiré sur le nouveau petit ami de son ex-compagne ainsi que sur les gendarmes dans la commune du  Lardin-Saint-Lazare (Dordogne). Depuis dimanche, plus de 300 gendarmes ainsi que 7 hélicoptères sont mobilisés pour retrouver le fugitif.

Ce matin, la gendarmerie de Dordogne a diffusé l’avis de recherche de l’ancien militaire avec sa photo. L’avis de recherche décrit le fugitif comme étant de « corpulence athlétique, de type caucasien, porteur d’une barbe et mesurant 1 mètre 83«  . Malgré les moyens déployés par les forces de l’ordre, l’ancien caporal demeure introuvable pour le moment.

Terry Dupin a déjà reçu 4 condamnations pour violences conjugales

Solène Belaouar, procureure de la République de Périgueux, est revenue lors d’une conférence de presse sur les quatre condamnations pour violences conjugales qu’a eues cet homme. Entre 2015 et 2020, Terry Dupin a passé 20 mois en prison après s’être introduit au domicile de son ex-compagne et de l’avoir menacé avec un couteau en saccageant le domicile de cette dernière.

L’ancien militaire reconverti en tant que chauffeur poids lourds depuis août 2020 est également le père de 4 enfants. A la suite d’une conférence de presse donnée hier soir par le général André Pétillot, il avait indiqué que les gendarmes sont engagés « pour durer cette nuit, demain, le temps qu’il faudra pour interpeller cette personne et lui donner l’occasion de se rendre » .

>>> A lire aussi : Mort de Guy Joao, l’homme qui avait été confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER