Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Compteur Linky : on a finalement le droit de le refuser ?

Publié par Quentin VIALLE le 16 Avr 2021 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Remplaçant du compteur électrique, le compteur Linky fait, depuis, couler beaucoup d’encre. De nombreux utilisateurs se demandent s’ils peuvent en refuser la pose. D’après Enedis, mais aussi les cours d’appel de Paris et de Versailles, le compteur vert est obligatoire.

La pose du compteur Linky obligatoire

Depuis 2015, et le début de son développement dans les foyers français, les compteurs Linky suscitent de vives polémiques. Si bien que de nombreuses personnes estiment qu’il n’est pas nécessaire de l’installer.

Malheureusement pour les réfractaires, le remplacement de votre ancien compteur électrique pour un compteur communicant Linky est obligatoire. « Dans différents textes européens, le développement de compteurs communicants a été rendu obligatoire. Les opposants ont une lecture orientée de certains jugements et pas d’autres« , a expliqué avec fermeté Patrick Liminana, directeur d’Enedis Aveyron. Voilà qui mérite d’être clair.

La pose du compteur Linky est obligatoire

>>> A lire aussi : Linky : vous pouvez repérer un compteur défectueux grâce à ce bruit particulier !

Inutile d’entamer des démarches pour le refuser

Bien qu’il existe différents modèles de lettres de refus, contacter Enedis par courrier recommandé avec une demande formelle demeure inutile. La société renvoie d’ailleurs un courrier type à ces demandes, précisant que la pose du compteur Linky est obligatoire.

Concernant la pose des compteurs, ils sont installés lorsqu’ils sont accessibles de la rue ou les parties communes des immeubles. Mais Enedis et les sous-traitants ne pénètrent pas dans l’habitation des clients. « Une personne qui ne nous ouvre pas la porte garde son compteur, qu’en fait-on demain ? Il pourrait y avoir un coût de relève différent entre le client qui a un Linky et celui qui ne l’a pas car il l’a refusé. Aux clients d’assurer les coûts qu’ils dont porter à la collectivité« , prévient Patrick Liminana.

>>> A lire aussi : Gazpar : Que faut-il savoir sur le « Linky du gaz » ?

Source : MidiLibre 
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail