Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Hausse des salaires : Votre profession est-elle concernée ?

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 29 Juin 2022 à 8:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Selon les syndicats de la fonction publique, le point d’indice des fonctionnaires va être revalorisé. Cela signifie que tous les fonctionnaires du pays vont voir leur salaire augmenter de 3,5%. C’est ce qu’a annoncé le nouveau ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Stanislas Guerini. Une annonce qui ne satisfait pourtant pas assez de nombreux partenaires sociaux qui s’attendaient à une plus grande revalorisation.

prix du salaire

Qu’est-ce que le point d’indice des fonctionnaires ?

Le point d’indice permet de calculer le salaire brut des salariés de la fonction publique. Depuis le 1er février 2017, il n’a pas augmenté. Il atteignait alors une valeur unitaire de 4,68 euros. Cela veut dire que la valeur annuelle atteignait pour le coup un total de 5 623,23 euros. Le salaire brut d’un fonctionnaire est calculé en fonction de plusieurs critères : le point d’indice, le poste du fonctionnaire, l’échelon et l’ancienneté du fonctionnaire.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Pour le calcul, il est ensuite multiplié par l’indice majoré, qui est lui spécifique à chaque fonctionnaire qui est défini par les différents critères cités précédemment. Le résultat de tout ce calcul donne donc le salaire brut mensuel du fonctionnaire.

 

Une revalorisation au 1er juillet

C’est une décision en cascade qui va impacter beaucoup de fonctionnaires dès le 1er juillet prochain. La revalorisation du point d’indice va permettre aux 5,5 millions de fonctionnaires Français de voir leur salaire augmenter de 3,5%. Après plusieurs années de gel, c’est une évolution conséquente pour les fonctionnaires. Cependant, certains syndicats regrettent néanmoins que cette revalorisation reste en dessous du niveau de l’inflation qui est estimée à 5,5% sur un an.

Plusieurs syndicats espéraient une augmentation de 10% des salaires pour compenser l’inflation et les nombreuses années de gel depuis 2017. Depuis 2010, le point d’indice a été revalorisé de seulement 1,2%. Cette demande aurait amené le point d’indice vers une hausse de 4%.  Une évolution qui coûterait très cher aux finances publiques, environ 8 milliards d’euros.

0