Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Une journaliste refuse de porter le voile : son interview est annulée

Publié par Felix Mouraille le 23 Sep 2022 à 13:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une journaliste vedette de CNN devait interviewer le président iranien. Malheureusement, cette rencontre télévisée ne se fera finalement pas puisque Christiane Amanpour a refusé de porter le voile le temps de l’entretien.

A lire aussi : Des femmes décident de porter le « voile chrétien » et provoquent un tollé

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Dans un contexte plus que tendu en Iran, la journaliste de CNN, Christiane Amanpour, devait interviewer le président iranien. Toutefois, la britannico-iranienne rapporte que l’entretien n’aura pas lieu après le refus d’Ebrahim Raïssi de répondre aux questions d’une femme non voilée.

« Nous sommes à New York, où il n’existe aucune loi ou tradition concernant le port du foulard »

Dans une série de Tweet, la journaliste a raconté les coulisses du couac avec Ebrahim Raïssi. Pour sa première venue aux États-Unis dans le cadre de l’Assemblée générale des Nations Unies, le président devait donner une interview à CNN. « Après des semaines de planification et huit heures de configuration du matériel de traduction, des lumières et des caméras, nous étions prêts » .

Après 40 minutes d’attente, un assistant d’Ebrahim Raïssi se rapproche de la journaliste pour une demande bien particulière. « Le président, a-t-il dit, suggérait que je porte un foulard, car ce sont les mois sacrés de Muharram et de Safar » .

Mais Christiane Amanpour a détourné poliment cette demande faite à New York : « Où il n’y a ni loi ni tradition concernant le foulard. J’ai souligné qu’aucun ancien président iranien n’a exigé cela lorsque je les ai interviewés en dehors de l’Iran » .

A lire aussi : Lycéenne portant le voile refusée à une épreuve du bac : des témoins contestent la version de la CPE

La situation résumée en une photo et un refus

Depuis 1995, Christiane Amanpour interviewe tous les présidents iraniens, mais face à son refus de porter le voile, l’assistant affirme que la rencontre ne se fera pas. Dans son dernier Tweet, la journaliste de CNN marque les esprits avec une photo où elle se retrouve sur le plateau seul et sans voile.

Alors que cette journaliste a décidé de ne pas se plier aux règles d’Ebrahim Raïssi, les Iraniennes continuent d’être arrêtées pour « port de vêtements inappropriés«  , une loi qui a coûté la vie à Mahsa Amini. Face à cette mort injuste, de nombreux Iraniens sont descendus dans les rues et certaines femmes ont même décidé de brûler leur voile. Malheureusement, cette rébellion a déjà fait 31 morts.

A lire aussi : Deux jeunes femmes voilées affirment avoir été frappées par la police et portent plainte (vidéo)

0