Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Un nouveau confinement jusqu’en mai ? Ce que prépare vraiment le gouvernement !

Publié par Lucie B le 01 Mar 2021 à 10:44
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jeudi 25 février, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran, ont fait passer le mot d’ordre concernant la stratégie du gouvernement, en pratiquant des reconfinements locaux : « gagner du temps » .

reconfinement

À lire aussi : Covid-19 : ce qui va tomber le 6 Mars !

Des reconfinements locaux pour éviter un confinement national

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le week-end du samedi 27 au dimanche 28 février, a été synonyme de confinement pour 63 communes des Alpes-Maritimes et l’agglomération de Dunkerque. En effet, le gouvernement de Jean Castex, déterminé à éviter un troisième confinement national, a décidé de parier sur des mesures localisées. 20 départements sont sous surveillance pour cette semaine, et risquent eux aussi, de voir de nouvelles mesures s’appliquer.

Comme le résume Jean Castex, sur Twitter, samedi 27 février, « la question n’est pas d’être pour ou contre le confinement mais de tout faire pour l’éviter » . Dans ce sens, le gouvernement tente alors de gagner du temps. « Chaque jour que nous gagnons est un jour qui nous approche des périodes climatiques dont on sait qu’elles sont moins propices à la circulation du virus » , annonce Olivier Véran.

Le gouvernement mise sur la météo pour le recul de l’épidémie

Concrètement, la stratégie du gouvernement de Jean Castex consiste à prendre des mesures pour essayer d’atteindre le mois de mai, sans confiner le pays en entier. Le pari est alors qu’avec la hausse des températures au mois de mai, l’épidémie opère un recul. D’après les scientifiques, il est quasiment sûr que la météo est, en effet, un impact sur le Covid-19. Un conseiller va d’ailleurs dans ce sens, auprès d‘Ouest-France : « cinq jour de temps sec, à plus de 20°C, font baisser la circulation du virus. Il faut tenir 60 jours » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Tenir à tout prix, car si la stratégie du gouvernement pour gagner du temps échoue, l’entourage d’Emmanuel Macron est formel : « le président n’hésitera pas un seul instant à reconfiner » . Un confinement d’une durée de cinq semaines, pour attendre le mois de mai et les beaux jours, un objectif commun avec celui de l’an dernier, qui a duré du 17 mars au 11 mai.

À lire aussi : Reconfinement de trois semaines à Paris ? Cette proposition qui prend de l’ampleur !