Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Emmanuel Macron taclé par les soignants lors de sa visite à La Pitié-Salpêtrière (vidéo)

Publié par Justine le 16 Mai 2020 à 10:25

Ce vendredi 15 mai, Emmanuel Macron a rendu visite au personnel soignant de La Pitié-Salpêtrière qui l’attendait de pied ferme. Dès son arrivée, le chef de l’État a fait face aux inquiétudes et aux reproches des soignants. Découvrez le mea culpa du Président.

>>> À lire aussi : Macron attaqué par des internautes après une sortie officielle !

Emmanuel Macron interpellé

En compagnie du ministre de la Santé, Olivier Véran, Emmanuel Macron a rendu visite à La Pitié-Salpêtrière pour la seconde fois depuis le début de l’épidémie de Coronavirus. Lors de sa première visite en février, le chef de l’État avait été interpellé sur le manque de moyens des hôpitaux alors que l’épidémie venait juste de débuter.

Depuis, les moyens accordés aux hôpitaux n’ont pas évolué et ce sont des soignants épuisés qui se sont adressés au Président. Ainsi, la journaliste Agathe Lambret (BFM TV), relate cette visite très particulière. Emmanuel Macron a été « confronté à la colère et à l’inquiétude du monde hospitalier ». La journaliste poursuit : « Alors que le chef de l’Etat a annoncé une médaille de l’engagement pour les soignants, le collectif inter-hôpitaux lui répond : “Nous ne voulons pas de médailles, nous voulons des moyens. » Macron rétorque : « Si vous ne la voulez pas, ne la prenez pas », dévoile Ouest France.

>>> À lire aussi : Coronavirus : une théorie sur le vaccin qui fait froid dans le dos

Emmanuel Macron fait son mea culpa

Après avoir entendu leurs inquiétudes, Emmanuel Macron a décidé de faire son mea culpa en reconnaissant une « erreur » avec sa réforme du système de santé. Finalement, le Président a réalisé que sa réforme ne tenait pas la route alors qu’il était persuadé qu’il était « en train de changer les choses ».

Une infirmière a également interpellé le Président avec des mots forts : « Avant le Covid, on était déjà désespérés depuis des années, explique l’une d’elles, Monsieur Macron, il vous faut le covid pour que vous vous rendiez compte que les hôpitaux sont en souffrance. On est la honte de l’Europe. On a pas de matériel », relate Ouest France. Le chef de l’État a alors affirmé vouloir mettre fin à la « paupérisation » du personnel soignant et « investir » dans les hôpitaux. Va-t-il tenir la promesse ?

>>> À lire aussi : « Dans trois semaines on remet le couvert » : un médecin réanimateur tire la sonnette d’alarme

Sources : Voici, Ouest France

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.