Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Reconfinement avant le 2 juin : « Il faut dire la vérité aux Français »

Publié par Justine le 13 Mai 2020 à 14:58

Après trois jours de déconfinement, la découverte de nouveaux foyers de contaminations et des comportements déraisonnables, la France risque gros. En effet, le gouvernement met en garde la population sur un possible reconfinement.

Risque de reconfinement

>>> À lire aussi : Le reconfinement d’urgence déjà amorcés dans ces endroits

Vers un reconfinement de la France ?

Depuis lundi 11 mai, les Français peuvent reprendre un semblant de vie normale et se débarrasser du confinement. Or, de nombreux relâchements de la part de la population ont été notés. C’est le cas à Paris avec des rassemblements sur les berges du Canal Saint-Martin et après la découverte de foyers de contaminations dans l’Ouest. Si ce type de comportement se multiplient, il y a un fort risque de reconfinement. Jean Castex, le « Monsieur confinement du gouvernement », n’a pas tardé à mettre le holà.

Lors d’une audition mardi par l’Assemblée Nationale, il a mis les points sur les « i » : « S’il y a un certain nombre d’indicateurs qui se dégradent, on ne va pas attendre le 2 juin pour reconfiner », relate Planet. Selon Jean Castex, « il ne faut pas démobiliser et il faut dire la vérité aux Français ». Il insiste sur la responsabilité de chacun : « Il y a un peu de laisser-aller, on peut le comprendre, en vue du 11 mai, mais il faut bien dire à nos concitoyens qu’une grosse part du succès est entre leurs mains ».

>>> À lire aussi : Regroupements hallucinants sur les berges du Canal Saint-Martin : Paris prend une décision radicale !

Comment va se passer le reconfinement ?

Pour déterminer si un reconfinement est d’actualité, le gouvernement se base sur le nombre de décès par jour : « il faudrait qu’il double pour que nous reconfinions », déclare Castex. Or, ces dernières 24 heures, nous avons déjà connu une hausse avec un total de 348 décès comptabilisés. Par ailleurs l’exécutif se base sur la circulation du virus, le nombre de lits en réanimation et les résultats des tests.

Si jamais un reconfinement doit être instauré, il doit être réalisé de la manière « la plus territorialisée possible ». Toutefois, la crainte d’une deuxième vague de contamination pourrait aller tout droit vers le reconfinement total du pays.

>>> À lire aussi : Désespérant : ces personnes apporte leur soutient au personnel de CHU… en se regroupant devant l’hôpital !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.