Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Russie : Il propose d’utiliser les chiens errants comme bombes kamikazes en Ukraine

Publié par Victor Adan Vergara le 06 Déc 2022 à 7:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un élu communiste a proposé, lors d’un débat sur la question des refuges pour les animaux sans abri, une bien étrange solution. Celle de faire des chiens errants russes des bombes kamikazes contre les chars ukrainiens…

À lire aussi : Emmanuel Macron a « peur de la Russie » : Cette déclaration qui met le feu aux poudres

Une proposition horrible : faire des chiens errants des bombes

L’histoire est peut-être anecdotique et pourtant elle en dit long sur la situation actuelle de la Russie dans leur conflit avec l’Ukraine. C’est le désespoir qui gagne les rangs russes ces dernières semaines. Le pays semble en train de perdre la guerre. Il y a peu, les Ukrainiens ont réussi à récupérer la ville de Kherson.

L’histoire a été repérée par Kevin Rothrock, du média indépendant russe Meduza. Elle a ensuite été rapportée par le journal local Orel Times. C’est lors d’un débat sur la question des refuges pour les animaux sans abri que l’absurde et inhumaine proposition a été faite.

chien russie ukraine guerre

L’élu communiste de l’oblat russe d’Orel, Viktor Makarov a proposé de régler le problème en capturant les chiens. Ils doivent ensuite les éduquer, les envoyer en Ukraine armés de bombes, puisqu’ils servent de kamikazes antichars.

À lire aussi : Conflit Ukraine-Russie : Des drones kamikazes attaquent Kiev

Une idée qui ne fait pas l’unanimité

Ses camarades, et autres personnes de l’assemblée, n’ont pas été convaincus. En effet, trop de questions restaient en suspens. Quel sera le coût de l’entraînement ? Est-ce que les chiens risquent de se retourner contre leurs maîtres ?

L’homme qui a fait cette proposition n’en est pas à son coup d’essai. Viktor Makarov avait proposé d’expédier les chiens sans maîtres en Chine. Mark Hertling, ex-commandant des forces armées de l’US Army en Europe, est tombé sur cette histoire. Le consultant régulier pour CNN a réagi : « Je ne sais pas pourquoi ils voudraient entraîner des chiens… Ils se servent pour l’instant des soldats de l’armée russe pour faire la même chose » .

guerre ukraine russie chars

Un tacle acide qui cache une certaine part de vérité. Actuellement, dans les tranchées de Bakhmout (est de l’Ukraine), les troupes russes perdraient plus de 50 hommes par jour. Et cela pour quelques mètres grappillés. Au cœur de ce conflit russo-ukrainien, ce sont entre 100 et 200 russes qui perdraient tous les jours la vie. L’armée de Vladimir Poutine, potentiellement atteint de la maladie de Parkinson, pourrait bientôt dépasser la barre des 100 000 morts et blessés dans les jours à venir…

À lire aussi : La France attaque fort la Russie : faut-il craindre des représailles ?

0