Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Conflit Ukraine-Russie : Des drones kamikazes attaquent Kiev

Publié par Alicia Trotin le 17 Oct 2022 à 11:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce matin, Kiev, la capitale ukrainienne, s’est réveillée sous les attaques de drones kamikazes. Une semaine après l’assaut meurtrier de l’armée de Poutine, trois explosions ont été entendues tôt ce matin, dans un quartier résidentiel du centre de Kiev.

À lire aussi : Bombardements en Ukraine : ce journaliste se met à l’abri en plein direct (vidéo)

Alors que ce lundi 17 octobre, l’Union européenne doit apporter son soutien militaire à l’Ukraine, Kiev se réveille sous le bruit des explosions.

Attaque de drones à Kiev

Kiev, cible d’attaque de drones

Dans le quartier habituellement animé de Chevchtchenko, situé au centre de la capitale, plusieurs immeubles ont été endommagés. À la suite de l’attaque, un incendie s’est également déclaré dans un bâtiment inhabité. Le maire, Vitali Klitschko, a demandé aux habitants de se mettre à l’abri. Pour lui, cette énième offensive est un aveu de faiblesse du camp adversaire.

« Les Russes pensent que cela les aidera, mais cela montre leur désespoir » .

C’est sur Télégramme que la nouvelle a été annoncée par le chef du cabinet de la présidence ukrainienne Andriï Lermak :  « La capitale a été attaquée par des drones kamikazes » . Les sirènes d’alerte ont retenti quelque temps avant les premières explosions. À 5h35, 5h45 et 5h58, heure de Paris, trois déflagrations, suivies de nuages de fumée ont été signalées.

À lire aussi :« Poutine est un imbécile » : ces enregistrements de soldats russes qui ont fuité en disent long sur la situation

Des drones iraniens

Selon les journalistes de l’AFP, cette attaque aurait été perpétrée par des drones iraniens, fabriqués à Téhéran. Mi-septembre, une frappe semblable avait déjà été relevée. Des policiers ont tenté d’abattre les appareils, mais aucune information sur une éventuelle interception n’a été communiqué.

Bien que les rumeurs sur la défaite des Russes s’intensifient, les attaques militaires, elles, ne cessent pas pour autant. C’est pourquoi, aujourd’hui, l’UE doit entamer le lancement d’une formation de 15 000 soldats ukrainiens et l’apport de 500 millions d’euros, pour les armes. Volodymyr Zelensky continue d’affirmer que l’Ukraine continuera de résister aussi longtemps qu’il le faudra face à l’armée de Vladimir Poutine.

« L’ennemi peut attaquer nos villes, mais ils n’arriveront pas à nous briser » .

Actuellement, les autorités locales tentent de libérer quelques habitants, encore coincés sous les décombres de l’immeuble. Toutefois, le nombre exact de victimes et de blessés reste encore inconnu.

À lire aussi : « Il a perdu la guerre » : l’avenir de Vladimir Poutine serait scellé…

0