Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine atteint de la maladie de Parkinson ? Ces images sèment le doute (vidéo)

Publié par Elodie GD le 29 Nov 2022 à 13:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

S’il fait régner la terreur dans le monde, Vladimir Poutine n’est pas si infaillible qu’il veut bien le faire croire. Lors d’une conférence avec le président du Kazakhstan, Kassym-Jomart Tokayev, il aurait montré des signes avant-coureurs de la maladie de Parkinson. Découvrez ce qu’il en est dans cette vidéo :

>> A lire aussi : Vladimir Poutine condamné : « sa santé se détériore dramatiquement »

Vladimir Poutine gravement malade ?

Cela fait quelques mois maintenant que les rumeurs se font de plus en plus persistantes concernant l’état de santé de Vladimir Poutine. En début de mois, les médias britanniques évoquaient un possible c*ncer. Ils se basaient sur des rumeurs ainsi que sur quelques symptômes physiques, le président russe ne laissant rien transparaître.

Ainsi, ils évoquent son quotidien difficile rythmé par une toux violente, de régulières envies de vomir et une perte de poids conséquente. En plus d’être physiques, les symptômes seraient également mentaux. En effet, le président serait atteint d’un trouble qui rendrait son caractère très instable. Un élément peu rassurant en pleine période de conflit avec l’Ukraine.

>> A lire aussi : Vladimir Poutine bouffi et somnolant ? La vidéo choc qui en dit long sur son état de santé

Le président russe atteint de la maladie de Parkinson ?

Ce lundi, de nouveaux symptômes ont alerté les médias. Alors qu’il se trouvait en réunion avec le président du Kazakhstan, Vladimir Poutine a montré quelques signes de faiblesse. Les médias présents ont notamment remarqué les spasmes qui ont agité ses pieds pendant presque toute la rencontre. Des symptômes faisant fortement penser à la maladie de Parkinson.

Durant cette même réunion, les personnes présentes ont également remarqué la manière dont il s’est tenu le bras droit durant tout l’échange. Une attitude qui fait écho à celle qu’il a eue quelques mois auparavant. En effet, plus tôt dans l’année, Vladimir Poutine a été aperçu boitant et le bras droit inerte. Autant d’éléments qui portent à croire qu’il serait atteint d’une ou plusieurs pathologies qu’il s’applique à cacher au monde entier, de peur d’être perçu comme faible.

>> A lire aussi : « L’occident n’est pas en mesure de diriger le monde » : Vladimir Poutine prêt à déclencher une guerre mondiale ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0