Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine : moins 8 kilos, violente toux et nausées… Sa santé va de mal en pis !

Publié par Lucas Obin le 03 Nov 2022 à 13:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Et si la fin du conflit entre la Russie et l’Ukraine était définitivement actée… par la mort de Vladimir Poutine ? Depuis plusieurs semaines, les rumeurs quant à la santé du chef de l’État russe sont de pire en pire. Gravement malade, le dictateur soviétique pourrait souffrir d’une pathologie dont l’appellation est bien connue : un cancer. Selon les médias britanniques, les symptômes qui le touchent sont de plus en plus inquiétants…

>>> À lire aussi : Poutine assassiné : la décision est prise

Vladimir Poutine, les rumeurs quant à une grave maladie

Pour l’heure, le président russe ne laisse rien transparaitre dès lors qu’il est amené à prendre la parole ou à apparaitre publiquement. Toujours avec son assurance habituelle, Vladimir Poutine pourrait pourtant cacher un mal des plus terribles. C’est en tout cas ce que les rumeurs énoncent à son sujet et sur sa santé… Mais comment prouver de telles informations ?

Pour cela, il faut traverser la Manche et se rendre en Grande-Bretagne. Les médias britanniques, dont les enquêtes sont souvent poussées, évoquent ainsi la présence de symptômes terribles qui frapperaient Vladimir Poutine de plein fouet. Violente toux, envies de vomir et perte d’une dizaine de kilos : le président serait au bord du gouffre. Et si seulement c’était tout…

>>> À lire aussi : Poutine à l’origine de la panne WhatsApp ? La question de la cyberattaque se pose

vladimir poutine santé rumeurs

La santé de Vladimir Poutine irait de plus en plus mal.

Touché physiquement… et mentalement

Selon les rumeurs, toujours, Vladimir Poutine ne serait pas uniquement touché par un cancer lui rendant le quotidien très difficile. En effet, certaines personnes évoquent également la présence d’un trouble mental, rendant le caractère du dictateur russe très instable. Et forcément, en pleine période de guerre contre l’Ukraine, une telle instabilité n’est clairement pas la bienvenue.

Avec la fierté qui lui est connue, Vladimir Poutine, quelle que soit la date de son jugement dernier, décidera de mourir avec ses secrets… et ses idées. Plus que jamais, le chef d’État de la Russie laisse planer la menace de l’arme nucléaire au-dessus des têtes occidentales. Et forcément, de telles rumeurs sur son état de santé ne viennent clairement pas nous rassurer !

>>> À lire aussi : « L’occident n’est pas en mesure de diriger le monde » : Vladimir Poutine prêt à déclencher une guerre mondiale ?

Source : Gala
0