Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Sept à Huit : Pour reconquérir son copain, elle refait sa bouche et finit totalement déformée

Publié par Gabrielle Nourry le 06 Sep 2022 à 10:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 4 septembre, un reportage sur les dérives de la médecine esthétique était diffusé sur TF1 dans Sept à Huit. Une enquête a été menée auprès de faux médecins qui pratiquent des injections sans diplôme ni autorisation. Une pratique illégale qui peut s’avérer très dangereuse.

Des injections d’acide hyaluronique pratiquées illégalement

Sept à Huit a mené l’enquête auprès d’apprentis sorciers de la médecine esthétique, des jeunes femmes qui pratiquent sans diplôme ni autorisation. Une pratique illégale mais qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux. Après un échange de seulement cinq messages sur Instagram, une jeune femme a un rendez-vous pour une injection d’acide hyaluronique dans la lèvre.

La cliente a rendez-vous dans l’appartement de Karine, une vendeuse en supermarché. Cette dernière a utilisé une seringue pour la première fois seulement trois mois auparavant. Elle a simplement passé une journée auprès d’une autre piqueuse. « Dans le livret de formation, elle nous a fait signer les zones où il faut piquer ; la lèvre était découpée avec des traits. Et moi, je suis exactement ce que j’ai appris en formation » , explique-t-elle.

Cette pratique est bien sûr illégale puisque seuls les médecins ont le droit de pratiques des injections. Problème, ces personnes n’ont aucune formation médicale et ne savent pas comment réagir en cas de complications.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
sept a huit injections

Le reportage de Sept à Huit scandalise les internautes

Les clientes sont prêtes à tout pour ressembler à leurs modèles de beauté : influenceuses, candidates de télé-réalité… De nombreuses jeunes femmes sont donc attirées par ces injections low cost qui coûtent quatre fois moins cher que chez un médecin.

Parmi ces clientes, on retrouve Léa qui a voulu refaire sa bouche pour reconquérir son copain. Elle a également réalisé des injections dans le menton. Rapidement, la jeune femme a la bouche enflée et de nombreux boutons apparaissent sur son visage. Les injections clandestines représentent un réel danger.

La diffusion de ce reportage a suscité de nombreuses réactions sur Twitter où les internautes sont choqués. « Comment peut-on être aussi crédule » , s’interroge l’un d’eux. De nombreux internautes regrettent les complexe inutiles créés par les filtres et les réseaux sociaux.