Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vegan : coup dur pour les produits végétaux en vente dans les supermarchés…

Publié par Elodie GD le 17 Juin 2020 à 20:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il n’était pas rare pour les usagers de tomber sur un steak végétal au détour d’un rayon de supermarché. Mais désormais l’appellation « steak » sera uniquement réservée à la viande. Il en sera de même pour les mots « saucisse » et « escalope ».

La suite après cette publicité
l’appellation steak sera désormais uniquement réservée à la viande

A lire aussi: Un carnivore mange des nuggets de chez KFC devant des activistes vegans

Des steaks uniquement composés de viande

La suite après cette vidéo

Le 27 mai dernier, les députés ont officiellement adopté une proposition de loi relative à la transparence de l’information. Et cette loi implique de mettre fin aux dénominations telles que « steak », « filet » ou encore « nuggets » pour les produits végétaux. Elle devrait être mise en application d’ici la fin de l’année.

La suite après cette publicité

La filière viande voit l’adoption de cette motion comme une victoire. En effet, dans un communiqué elle estimait que les que ces mesures étaient « nécessaires afin de limiter tout risque de tromperie du consommateur ». Le décret implique également d’interdire l’appellation « pur bœuf » à des steaks contenant une trop grande part de protéines de soja. La filière viande en faisant adopter cette motion, montre son inquiétude face à l’essor de la vente des produits à base de protéines végétales.

Des habitudes alimentaires qui changent

Derrière toute cette histoire de « steak » se cache une réalité non négligeable: les habitudes alimentaires des français changent. En effet, on constate une nette augmentation de la vente de produits vegans, tandis que les usagers deviennent de plus en plus nombreux à bouder la viande.

La suite après cette publicité

Selon le cabinet d’études Xerfi, la vente de produits vegans en grandes surfaces pourrait générer un chiffre d’affaires allant jusqu’à 600 millions d’euros d’ici un an. Mais ces estimations restent nettement inférieures au bénéfice engendré par la filière viande. En effet elle génère actuellement 35 milliard d’euros par an.

A lire aussi: Avoir un barbecue dans votre jardin pourrait bien vous faire perdre de l’argent!

Source: Le Figaro

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.