Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

L’abominable tueur à la caisse à outils vient de mourir

Publié par Jade le 19 Déc 2019 à 14:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lawrence Sigmund Bittaker, un tueur en série condamné pour avoir violé et torturé cinq adolescentes en Californie en 1979 vient de mourir en prison.

Le tueur « à la caisse à outils » est mort en prison

En 1979, pendant des mois, ils ont terrifié toute la Californie. Ils étaient surnommés les « Toolbox killers » ou les « Tueurs à la boîte à outils » en français. Il ne leur a fallu que 5 mois à Lawrence Sigmund Bittaker et Roy Lewis Norris pour terrifier toute la Californie.

Durant cette période, les deux complices ont enlevé, torturé, violé et tué cinq adolescentes : Lucinda Lynn Schaefer (16 ans), Andrea Joy Hall (18 ans), Jacqueline Doris Gilliam (15 ans), Jacqueline Leah Lamp (13 ans), et Shirley Lynette Ledford (16 ans). Les corps de deux d’entre elles n’ont jamais été retrouvés à ce jour. Ils kidnappaient leur victime avec une camionnette blanche et avaient pour habitude de torturer leurs victimes avec des objets tels quel des pinces, des pics à glace ou encore des marteaux. Ces derniers sont très souvent présents dans une caisse à outils. Un mode opératoire des plus macabres.

>>> À lire aussi : Son grand-père est mort car elle ne voulait pas lui faire un don d’organe… Elle dévoile la raison choquante à cette décision

Il attendait encore son exécution dans le couloir de la mort

Vendredi 13 décembre, les autorités américaines ont annoncé la mort naturelle de Lawrence Sigmund Bittaker à l’âge de 79 ans. Ce dernier était détenu depuis des années dans la prison de San Quentin (en Californie). En 1981, il avait été condamné à la peine de mort. Son acolyte, en collaborant avec les autorités a eu une réduction de peine. Roy Lewis Norris a écopé à 45 ans de prison et est toujours incarcéré à San Diego.

Lawrence Sigmund Bittaker était l’un des 729 criminels à attendre leur exécution en Californie.

Les autorités responsables  de l’enquête à cette époque, avaient qualifié ces meurtres comme « barbares et sadiques « . Lors du procès, des enregistrements audio avaient été dévoilés. On pouvait y entendre « la voix d’une jeune fille criant à l’aide et implorant la pitié alors qu’elle était violée et torturée » . Des enregistrements qui font froid dans le dos. Ce meurtrier ne pourra plus jamais faire de mal à personne.

>>> À lire aussi : Tous les matins, ce père va dans la chambre de sa fille pour faire quelque chose qui va vous briser le coeur…

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail