Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une épidémie de Coronavirus s’est déjà abattue sur la France… en 1890 !

Publié par Jessy le 15 Déc 2020 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis maintenant un an, le coronavirus ne cesse de faire parler de lui. Alors qu’il a touché le monde entier, la bataille semble loin d’être terminée. Invité sur BFMTV, un chef du service épidémiologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière relate que la « grippe russe » de 1890, pourrait bien être un cas de coronavirus, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

>> À lire aussi : Vaccin Pfizer : plusieurs volontaires témoignent d’un effet secondaire alarmant !

Grippe russe : En 1890, le coronavirus existait-il déjà ?

Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, il n’est pas rare de faire le rapprochement avec d’autres vagues d’épidémie dans le monde. Des moments de l’histoire bien souvent marquant, dont les explications scientifiques peuvent prendre un autre tournant. Invité sur BFMTV, le Professeur Eric Caumes, chef du service épidémiologique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, revient sur la « grippe russe » de 1890 : « Effectivement, il y a eu une épidémie, en 1890, de grippe entre guillemets parce qu’elle a été appelée ‘la grippe russe’ […] En fait, on s’est rendu compte au cours des dernières semaines, des derniers mois, que ce n’était pas de la grippe, c’était du coronavirus. Et c’était un des cas de coronavirus qui circule actuellement tous les hivers » .

Virus

>> À lire aussi : Coronavirus : cette date à laquelle il faut se faire tester pour passer les fêtes en famille sans risque

Des symptômes proches de la grippe !

En 1890 donc, la « grippe russe » intervient dans le monde, et sa propagation est permise notamment par l’expansion des chemins de fer. Un virus qui s’est donc développé dans le monde entier, et au Noël de l’année 1889, les hôpitaux de France étaient saturés, et les établissements scolaires ont été fermés dès le mois de janvier 1890.

Une propagation rapide, qui verra sa limite au printemps 1890. Mais entre 1891 et 1895, plusieurs vagues de la « grippe russe » seront constatées, comme le rapporte le site Maxi Sciences, qui a mené son enquête. Et niveau symptômes, il y a de quoi rapprocher ce virus de la grippe : toux, fièvres, courbatures ou encore fatigue sont les premiers de la liste. Un rapprochement avec la grippe, certes, mais aussi avec le coronavirus. Alors une question se pose : le coronavirus est-il si récent ?

>> À lire aussi : Coronavirus : ce rapport accablant qui prouve que l’OMS a caché des choses…

Source : Maxi Sciences
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0