Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Johnson & Johnson : Feu vert pour la vaccination dans l’Union européenne !

Publié par Romane TARDY le 11 Mar 2021 à 15:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Agence européenne des médicaments a autorisé l’utilisation du vaccin américain Johnson & Johnson. Son efficacité s’élève à 85 % , il devient alors le quatrième vaccin anti-Covid autorisé dans l’Union européenne.

vaccin-johnson&johnson

A lire aussi : Covid-19 : l’impact étonnant de la pollution sur les contaminations…

Un nouveau vaccin sur le marché

Bonne nouvelle ! Après l’arrivée sur le marché des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca, un nouveau entre en scène. Le vaccin Johnson & Johnson vient d’être autorisé par l’Agence européenne des médicaments. Depuis début février, cette décision était attendue. Ce vaccin présente des avantages incroyables. En effet, il est le seul des quatre à ne demander qu’une unique injection. Par ailleurs, les températures pour le conserver n’ont pas besoin d’être très basses, des températures de réfrigérateur classique. Il pourra donc être diffusé plus facilement.

Son efficacité est aussi prouvée. Après de nombreux essais cliniques, le vaccin s’est révélé efficace à 85% notamment contre les formes graves de la maladie. Cette donnée est la plus importante car elle limite les hospitalisations et donc la saturation des établissements de soins. Il doit encore recevoir l’aval de la Haute autorité de santé pour être diffusé en France.

Des effets secondaires ?

Toutefois, les Européens craignent de plus en plus les effets secondaires surtout depuis la mise sur le marché du vaccin AstraZeneca. En effet, ce dernier a été suspendu dans plusieurs pays après le décès d’une infirmière peu de temps après l’injection, même si le lien avec la vaccination reste à prouver.

Pour le nouveau vaccin américain, l’Agence européenne des médicaments évoque des effets « légers ou modérés » et « disparus quelques jours après la vaccination » . Cela peut se traduire sous la forme de maux de tête, fatigue ou encore douleurs musculaires. Toutefois, sa protection face au variant sud-africain ne serait pas très bonne.

A lire aussi : Emmanuel Macron sur le point d’annoncer une très mauvaise nouvelle ?

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail