Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Johnson & Johnson : La très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Publié par Sacha JOUANNE le 13 Avr 2021 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’Agence américaine des médicaments a recommandé de suspendre l’utilisation du vaccin contre la Covid-19, Johnson & Johnson aux États-Unis. Une annonce faite après la découverte de six cas de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées avec Janssen.

vaccin-johnson-enquête

>>> A lire aussi : Johnson & Johnson : Quels sont les effets secondaires de ce nouveau vaccin ?

Johnson & Johnson va être suspendu aux États-Unis

Ce mardi 13 avril, L’Agence américaine des médicaments (FDA) a recommandé de faire « une pause » concernant l’utilisation du vaccin Johnson & Johnson contre la Covid-19, aux États-Unis. Une recommandation faite après avoir découvert la présence de « six cas sévères » de caillots sanguins chez des personnes américaines vaccinées avec Johnson & Johnson.

Cependant, la FDA a ajouté que l’apparition de cet effet secondaire est pour le moment « extrêmement rare » .  Plus de 6,8 millions de doses de Johnson & Johnson ont été administrées aux Etats-Unis et seulement six cas ont présenté des formes graves dont un mortel.

Johnson & Johnson annonce le report du déploiement de son vaccin en Europe

Mais le 9 avril, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a été mise au courant des cas de caillots sanguins chez des Américains vaccinés avec Johnson & Johnson. En conséquence, elle avait annoncé le lancement d’une étude afin de savoir s’il y a un lien entre le vaccin américain et la formation de caillots sanguins. « Pour le moment, nous n’avons pas trouvé de lien de causalité avec la vaccination et nous continuons notre enquête » , a déclaré l’EMA, au lendemain du lancement de son enquête.

Nous avons également appris, ce mardi 13 avril, que l’entreprise Johnson & Johnson a annoncé avoir « pris la décision de reporter le déploiement de notre vaccin en Europe » . Une annonce qui vient se compléter avec la suspension de son utilisation aux États-Unis. En conséquence, cette annonce pourrait avoir des répercussions sur la campagne de vaccination en France. 200 000 doses de Johnson & Johnson devraient être livrées à la France.

Il faudra alors attendre les résultats des enquêtes des autorités sanitaires.

>>> A lire aussi : Covid-19 : Le variant brésilien pourrait tout faire basculer

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.