Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Johnson & Johnson : Quels sont les effets secondaires de ce nouveau vaccin disponible dès samedi?

Publié par Sacha JOUANNE le 23 Avr 2021 à 9:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

De nombreuses doses du vaccin Janssen du groupe Johnson & Johnson ont été livrées à partir de ce lundi 12 avril à la France. Cependant, il sera administré seulement aux personnes âgées de 55 ans. Olivier Véran a annoncé ce jeudi que le vaccin Johnson & Johnson sera administré « à compter de ce samedi » .

vaccin-johnson-johnson-explications

>>> A lire aussi : Vaccin AstraZeneca : Cette nouvelle recommandation surprenante et inquiétante…

Un vaccin unidose avec une efficacité à 85% contre les formes grave à la Covid-19

Plus de 200 000 doses du vaccin Janssen du groupe Johnson & Johnson ont été livrées à la France ce lundi 12 avril. Une livraison « avec une semaine d’avance » , selon le ministre de la Santé Olivier Véran. Une bonne nouvelle alors pour l’État français qui veut accélérer sa campagne de vaccination. Puis lors de la conférence de presse du jeudi 21 avril, le ministre de la Santé a annoncé que le vaccin Johnson & Johnson sera administré « à compter de ce samedi » .

La particularité du vaccin Janssen est qu’une seule dose est administrée. Au contraire des autres vaccins, Pfizer, Moderna et AstraZeneca, où deux doses espacées de plusieurs semaines sont requises pour leur efficacité. Pour le moment, seules les personnes âgées de plus de 55 ans vont pouvoir être vaccinés avec le Janssen.

Après de nombreux essais cliniques sur environ 40 000 personnes dans plusieurs pays, son efficacité est de 85% contre les formes graves du Covid-19. Pour différencier, les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna ont une efficacité d’environ 95%. 

On peut également notifier que le vaccin Janssen de Johnson & Johnson ressemble à celui d’AstraZeneca car ils utilisent notamment la même technologie à vecteur viral. Comme l’indique France Info, ceci consiste à utiliser un autre virus similaire mais moins dangereux et transformé pour ensuite stimuler le système immunitaire afin qu’il réagisse face au Covid-19. C’est le principe de production avec la technologie à vecteur viral.

Des effets secondaires ?

Après les essais cliniques, de nombreux effets secondaires ont vu le jour. Il peut y avoir notamment une certaine douleur lors de l’injection, des maux de tête, des douleurs musculaires ou encore de la fatigue.

Cependant, nous avons appris ces derniers jours que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé le lancement d’une étude afin de savoir s’il existe des liens entre le vaccin américain et la formation de caillots sanguins. Pour cause, quatre cas dont un mortel ont été découverts chez des personnes vaccinées avec Johnson & Johnson.

Il faudra alors suivre le résultat de cette étude afin de savoir si la formation de caillots sanguins peut devenir un effet secondaire.

>>> A lire aussi : Des chercheurs établissent le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.