Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Les dons de sang manquent cruellement, les Français doivent se mobiliser !

Publié par Salomee le 20 Mar 2020 à 10:45
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec l’afflux des malades, les dons de sang doivent impérativement continuer, malgré le confinement. L’établissement français du sang (EFS) alerte sur la pénurie de dons et appelle les Français à poursuivre les donations, qui deviennent vitales.

À lire aussi: L’Iran a relâché 85 000 prisonniers pour éviter la propagation du coronavirus dans les prisons surpeuplées

L’EFS donne l’alerte et appelle aux dons de sang !

Selon le Monde, l’EFS a demandé aux Français de continuer de donner leur sang, malgré la période de confinement exigé par le gouvernement.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« La collecte de sang doit absolument se poursuivre pour répondre aux besoins des patients pour lesquels les transfusions sont vitales » , peut-on lire dans un communiqué de l’EFS, mardi 17 mars 2020.

En effet, un manque accru de dons se fait ressentir et les réserves de la firme sont inquiétantes: « la collecte de sang ne peut être interrompue durant la période de confinement : les réserves actuelles en globules rouges sont de moins de quinze jours et en plaquettes de moins de trois jours. Les globules rouges se conservent au maximum quarante-deux jours et les plaquettes sept jours » .

Vous pouvez vous rendre dans les centres de collecte grâce à une attestation. Attention, les donneurs doivent respecter toutes les mesures évoquées, à savoir la distanciation sociale et le confinement, de manière générale. De plus, sont appelés seulement les individus n’ayant pas de symptômes grippaux. Votre mobilisation est importante dans ce contexte de crise sanitaire.

Dans les centres de l’EFS, toutes les mesures de précaution sont respectées à la lettre. Le personnel est muni de masques, de gants, tout est mis en place pour éviter une prolifération du virus. 

C’est le moment d’apporter votre pierre à l’édifice en fonçant dans le centre le plus proche de chez vous. Beaucoup de personnes vous en seront reconnaissantes. 

À lire aussi: Coronavirus : ce médecin nous dit quand la l’épidémie pourrait prendre fin… et c’est loin d’être terminé !