Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Valérie Pécresse veut « Ressortir le Kärcher de la cave » pour « nettoyer les quartiers » et « remettre de l’ordre dans la rue »

Publié par Justine le 06 Jan 2022 à 11:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une nouvelle expression choc lancée par une personnalité politique qui fait débat. À la veille de son déplacement dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, Valérie Pécresse prévient les Français de sa volonté de « remettre de l’ordre dans la rue ».

Valérie Pécresse veut sortir le kärcher

@vpecresse / Instagram

>>> À lire aussi : « Elle va bouffer du quatre-quarts » : Valérie Pécresse fustige Marine Le Pen (vidéo)

Valérie Pécresse sort le kärcher

Dans une interview accordée à La Provence, Valérie Pécresse met les points sur les i sur le sujet de la sécurité en France avec une phrase choc. La personnalité politique souhaite « ressortir le Kärcher de la cave » pour « nettoyer les quartiers » et « remettre de l’ordre dans la rue ». La candidate explique son point de vue : « Je vais ressortir le Kärcher de la cave. Cela fait dix ans qu’il y est et il est temps de l’utiliser. Il s’agit de remettre de l’ordre dans la rue » car « on ne donne plus de réponse face à la violence des nouveaux barbares ».

Pour donner vie à son projet, elle souhaite mettre en place « des brigades coups de poing, incluant des moyens numériques, le fisc, mais aussi l’armée, afin de sécuriser les périmètres d’intervention ».

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron candidat à la présidentielle ? Le président répond enfin

Valérie Pécresse s’inspire de Nicolas Sarkozy

La candidate Les Républicains à la présidentielle reprend ni plus ni moins l’expression de Nicolas Sarkozy (alors Ministre de l’Intérieur) utilisée en 2005. En effet, suite à la mort d’un jeune garçon de 11 ans à La Courneuve en Seine-Saint-Denis, l’ancien Président de la République avait annoncé vouloir « nettoyer au kärcher » la cité des 4 000.

Emmanuel Macron doit se rendre à Nice lundi prochain, pour parler également de la sécurité. Valérie Pécresse réagit : « s’il court après la candidate des Républicains sur ce thème, c’est bien qu’il y a de la fébrilité, de l’inquiétude dans son camp ». Enfin, selon elle « Les Français me connaissent moins, parce que j’agis ».

>>> À lire aussi : Ce tweet que Nicolas Sarkozy regrette amèrement aujourd’hui !

Source : Le Parisien
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0