Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une violente arrestation en Australie scandalise et fait écho aux tensions raciales actuelles (VIDEO)

Publié par Elodie GD le 03 Juin 2020 à 23:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En mai dernier, le quadragénaire afro-américain George Floyd a trouvé la mort lors d’une arrestation musclée. Il s’ajoutait ainsi à la longue liste des afro-américains tués sans raison apparente par les forces de l’ordre. Cette fois la scène se produit en Australie où un jeune aborigène subit une violente arrestation comme le montre cette vidéo:

A lire aussi: Omar Sy vu en manifestation pour apporter son soutien à George Floyd!

La vidéo d’une arrestation compromettante

Sur le net une vidéo circule. On peut y voir un échange verbal musclé entre le jeune homme et un agent de police blanc. La situation dégénère, et le policier dans un geste d’extrême violence fait chuter l’adolescent puis le maintient fermement au sol aidé par sa collègue. Pendant qu’ils l’immobilisent pour le menotter, on peut très clairement entendre le jeune homme pousser des gémissements de douleurs. L’auteur de la vidéo sous le choc s’adresse aux policiers en leur faisant remarquer qu’une telle violence est insensée. Sous le post qui accompagne la vidéo on peut lire ceci: « Ils ne faisaient rien, juste des garçons qui traînaient ensemble, quand la police les a arrêté sans raison » . A l’heure où de nombreux pays dont l’Australie affichent leur soutien au cas de George Floyd, une telle vidéo s’avère aberrante. L’arrestation a même été qualifiée comme étant « illégale » par l’expert criminologue Nick Hanna.

Un bilan inquiétant

Le jeune homme de 17 ans se trouve actuellement à l’hôpital de St Vincent où ses blessures ont pu être constatées. Il a une épaule contusionnée, des coupures aux genoux , au visage et aux coudes et des dents ébréchées. Une enquête est actuellement en cours. L’agent impliqué est placé en mission restreinte en attendant la fin de l’investigation. L’attitude des supérieurs du policier fait écho à celle de ses collègues américains. En effet, pour l’heure l’homme ne fait l’objet d’aucune sanction radicale et continue d’exercer.

                                                                                                                                    Source: Huffington post

A lire aussi: Mort de George Floyd : une star de la boxe va payer les funérailles