Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine est plus que jamais à la limite de l’attaque nucléaire…

Publié par Lucas Obin le 15 Oct 2022 à 8:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’étau se resserre pour la Russie de Vladimir Poutine. Alors que le conflit s’enlise et peine à trouver une issue, les forces russes continuent de laisser planer la menace terrible d’une potentielle attaque nucléaire à venir. Et ces dernières images venues d’une base aérienne militaire de l’armée russe n’ont rien d’encourageant…. On y voit notamment une dizaine de bombardiers nucléaires déployés à seulement quelques minutes des frontières de l’OTAN, l’organisme militaire majeur des pays occidentaux.

>>> À lire aussi : Vladimir Poutine bientôt destitué ? Un leader plus extrême pourrait prendre sa place

Vladimir Poutine prêt à passer à l’action ?

C’est la crainte qui règne plus que jamais après avoir aperçu ces effrayantes images. En effet, grâce à une plateforme d’espionnage américaine, des clichés satellites ont permis de constater qu’une base militaire de l’armée aérienne russe, située à Olenya en Russie et sur les ordres de Vladimir Poutine, venait d’équiper son tarmac avec de véritables monstres. Et pour cause…russie vladimir poutine bombardiers nucléaires

Ces monstres en question sont des bombardiers spécialement conçus pour les attaques nucléaires. Et devinez quoi ? Vladimir Poutine a choisi d’en positionner onze à seulement quelques kilomètres des frontières de l’OTAN. Deux possibilités s’offrent donc : soit le président russe compte bel et bien frapper avec ses armes nucléaires, soit il cherche, une fois de plus, à provoquer et à jouer avec les nerfs des Occidentaux.

>>> À lire aussi : « Se débarrasser de Poutine » : le président russe plus en danger que jamais ?

Un comportement qui demeure incompréhensible

À quoi peut donc bien jouer Vladimir Poutine ? Depuis de longues semaines, ses menaces ne cessent de s’ajouter les unes aux autres sans qu’aucune d’entre elles ne soit mise en application. Les questions se posent alors sur la nature de son état d’esprit actuel. Souhaite-t-il vraiment déclencher ses armes nucléaires, ou cherche-t-il uniquement à faire peur pour tenter d’imposer son pouvoir en effrayant ses adversaires ?

Visiblement, la deuxième option n’est clairement pas la meilleure. Et pour cause… Une attaque nucléaire ordonnée par Vladimir Poutine entrainerait la réaction immédiate de ses principaux opposants : les États-Unis d’Amérique.

>>> À lire aussi : Poutine assassiné : la décision est prise

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0