Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Chasse à courre : un cerf tué et deux personnes blessées !

Publié par Lucie B le 10 Jan 2021 à 21:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Samedi 2 janvier, une chasse à courre a eu lieu dans la forêt de Compiègne. Deux militants anti-chasse venus empêcher la mise à mort d’un cerf, ont été blessés.

La suite après cette publicité
chasse-à-courre

À lire aussi : Horreur : Il retrouve sa chienne criblée de plombs de chasse !

Une chasse à courre surveillée par des militants anti-chasse

La suite après cette vidéo

Dans la forêt de Compiègne, dans l’Oise, une chasse à courre a été organisée par « La futaie des amis » mené par Alain Drach, samedi 2 janvier. Les « veneurs » étaient suivis de près par une vingtaine de militants de l’association AVA (Abolissons la vénerie aujourd’hui). La chasse à courre débute à 10 heures 30 et se révèle être rapidement fructueuse, comme le raconte une militante anti-chasse. « Ils ont trouvé un cerf assez vite, ce qui fait que l’animal a été poursuivi près de 3 heures par les chasseurs ». L’animal épuisé, fini par se réfugier dans un lac. C’est à ce moment-là que les tensions entre chasseurs et militants apparaissent.

La suite après cette publicité

Des plaintes pour violences déposées

Alors que l’animal est dans l’eau, les chasseurs s’apprêtent à lui donner le coup de grâce. « Une quinzaine de militants sont allés dans l’eau en criant aux chasseurs de ne pas tirer. Malgré le risque de nous blesser, le cerf a été abattu d’un coup de feu » , raconte la militante, présente sur place. Tandis que les chasseurs retirent leur butin de chasse du lac, les tensions montent entre pro et anti-chasse. Deux militants AVA seront légèrement blessés et emmenés à l’hôpital. « On a déposé quatre plaintes pour des faits de violences en réunion ».

De son côté, Alain Drach nie tout acte de violence. « Je dénie toute action violente de la part des chasseurs et des veneurs » . Alain Drach a déjà connu une controverse suite à des faits de chasse. En octobre 2017, il avait abattu un cerf qui s’était réfugié dans un jardin. Le ministre de l’Écologie, à l’époque, Nicolas Hulot avait déclaré que c’était « une pratique d’une autre époque ».

La suite après cette publicité

Source : 20minutes

À lire aussi : CHOC : un chevreuil traqué jusqu’au parking d’un supermarché ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.