Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Chat de gauche, chien de droite : ce que vos animaux disent de votre position politique

Publié par Mathilde le 09 Déc 2023 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, une enquête a été menée par le média Cluster17. Celle-ci révèle les rapports entre les Français et leurs animaux de compagnie, selon leur orientation politique. Découvrez !

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : « Je veux bien lui prêter quelques fringues » : Rachida Dati s’attaque cash à Anne Hidalgo (encore)

Une étude pour définir votre position politique

La suite après cette vidéo

Lors du dernier sondage de Cluster17 pour Le Point, une question s’est posée : Est-ce que les rapports qu’on a avec nos animaux de compagnie est un indice sur notre position politique. Selon une étude, 54% des Français possèdent un chien ou un chat. Parmi eux, nous retrouvons notamment : les ouvriers, les non-diplômés, les habitants de petites communes et les personnes en couple. Selon Stéphane Fournier, le directeur de l’étude, 65 % des électeurs de Marine Le Pen ont un animal, 43 % pour ceux qui soutiennent Éric Zemmour, et 45 % pour Valérie Pécresse. À gauche, nous retrouvons 59 % des électeurs de Yannick Jadot contre 50 % pour Jean-Luc Mélenchon.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Marine Le Pen : Cette photo qui fait scandale

Plutôt chien ou chat ?

Concernant le type d’animal de compagnie, la première place est destinée au chat. En effet, 72 % des électeurs de Jean-Luc Mélanchon affirment avoir un chat contre 17 % pour le chien. Pour les électeurs de droite, la tendance reste la même : 61 % des Français qui soutiennent Éric Zemmour ont un chat, 57 % pour Valérie Pécresse et 47 % pour Marine Le Pen. Le chien n’est pas bien loin, mais reste derrière le chat. Alors, peut-on affirmer que notre rapport avec les animaux a un lien avec notre orientation politique ?

La suite après cette publicité

Le directeur de l’étude de Cluster17 a expliqué : « Lorsque l’on regarde de près, c’est chez les électeurs de Marine Le Pen qu’il y a le moins de chats et chez les électeurs de Jean-Luc Mélenchon qu’il y a le plus. Les électeurs de Jean-Luc Mélenchon habitent davantage dans les grandes métropoles, ils sont plus jeunes et vivent dans des appartements […], des conditions de vie et un environnement plus propices à avoir un chat. »

Alors, que pensez-vous de cette étude sur l’orientation politique ? Est-elle révélatrice selon vous ? En parallèle, sachez que cette race de chien pourrait être amenée à disparaître…

chat chien droite gauche politique animaux info
@canva
La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Emmanuel Macron : c’est la fin…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.