Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Covid-19 : L’exécution de centaines d’hamsters crée la polémique

Publié par Gabrielle le 21 Jan 2022 à 8:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le gouvernement hongkongais a pris la décision d’abattre tous les hamsters de la ville en raison de plusieurs cas de Covid-19 détectés dans une animalerie. Au total, plus de 2 000 hamsters et autres petits mammifères vont être tués. Une décision qui a déclenché une vague de protestations à travers la ville.

>>> À lire aussi : Refuges SPA saturés : Ce nombre colossal d’animaux qui attendent d’être adoptés

Plusieurs hamsters positifs au Covid-19

Un dépistage au sein d’une animalerie, dans un quartier très fréquenté de la ville d’Hong Kong a révélé 11 cas positifs parmi les hamsters. Les autorités ont demandé à tous les acheteurs de hamster après le 22 décembre de les ramener.

L’animalerie comprenant plus de 1 000 animaux a été fermée. Au total, près de 2 000 hamsters et autres petits mammifères (chinchillas, lapins, cochons d’Inde) vont être abattus par « mesure de précaution » .

L’importation des petits animaux est pour l’heure suspendue. « La population doit éviter d’embrasser leurs animaux de compagnie et doit garder son domicile propre » , a indiqué Leung Siu-Fai, directeur des services agricoles.

Leur élimination a déclenché une vague de colère

L’annonce a aussitôt déclenché une vague de protestations à travers la ville. Une pétition a recueilli plus de 29 000 signatures. La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux a réagi : « Nous exhortons les propriétaires d’animaux à ne pas paniquer et à ne pas abandonner leurs animaux » .

« Au plan international, il n’y a aujourd’hui aucune preuve montrant que des animaux transmettent le coronavirus aux humains (…) Mais nous allons prendre des mesures de précaution » , a déclaré Sophia Chan, secrétaire à la Santé.

Interrogée à ce sujet, l’Organisation mondiale de la santé a indiqué que certaines espèces animales positives au Covid-19 pouvaient le transmettre aux humains. Elle précise que le risque reste faible.

hamster

>>> À lire aussi : En Allemagne, des centaines de moutons se transforment en ambassadeurs du vaccin… Incroyable !

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0