Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un énorme requin sème la panique au Royaume-Uni !

Publié par Jessy le 09 Juil 2022 à 20:42
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au Royaume-Uni, deux marins ont filmé un gigantesque requin au large des côtes. Sur les images, on voit l’animal nager près du bateau des deux hommes. Alors qu’on sait désormais pourquoi les requins nous font si peur, celui-ci a semé la panique dans le pays. Sa présence, qui est très anodine, interroge sur le déplacement des animaux marins.

Capture d’écran. Crédit : Alex Brace

Un gigantesque requin filmé par deux marins au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, deux marins ont pu filmer un grand requin qui nageait près de leur bateau. Alex Brace a l’habitude de prendre la mer et de naviguer près des côtes des Pays-Bas. Un soir, vers 20h00, il fait cependant une découverte qui va semer la panique au Royaume-Uni. Dans les eaux peu profondes, lui et son coéquipier repèrent un requin. Un événement inhabituel, qu’ils ont réussi à immortaliser. Si un requin a tué deux touristes en pleine mer Rouge, celui-ci n’a fait aucun dégât pour le moment. « Mon ami se tenait derrière moi et nous pouvions juste voir ses nageoires dans l’eau. Quelques secondes plus tard, nous avons réalisé que c’était un requin » se souvient Alex Brace. Et ce n’est pas n’importe quel requin, puisqu’il s’agit d’un requin pèlerin.

requin

Capture d’écran. Crédit : Alex Brace

« La distance entre ses nageoires devait être d’environ cinq ou six pieds de long »

Lorsqu’ils retournent sur la terre ferme, les deux marins décident de montrer la vidéo à plusieurs pêcheurs et marins présents. « La distance entre ses nageoires devait être d’environ cinq ou six pieds de long (environ deux mètres). Donc, l’animal devait faire environ 12 pieds de long (près de 4 mètres) ». Face aux images, ses confrères sont unanimes : voir un requin de cette taille dans des eaux si peu profondes n’est pas habituel. Cette présence repose une nouvelle fois la question des déplacements des animaux marins et des conséquences du dérèglement climatique sur la faune aquatique. Il y a quelques semaines, une orque a été aperçue dans la Seine avant de mourir.

Source : LadBible
0