Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Une espèce d’une rareté exceptionnelle a survécu aux incendies en Australie !

Publié par Claire JONNIER le 08 Déc 2020 à 20:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Au mois d’août 2019, l’Australie se réveille en feu ! Des incendies qui vont durer pendant plusieurs mois et qui vont détruire tout sur leur passage. En premier, la faune et la flore, terriblement affectées par cet embrasement. Heureusement, et seulement un an plus tard, une espèce d’une rareté exceptionnelle refait son apparition au milieu des cendres. Découvrez sa bouille trop migonne juste ici : 

>> À lire aussi : Incendie en Australie : des soldats en permission se mobilisent pour aller nourrir les koalas

Une espèce d’une rareté exceptionnelle !

On se souvient tous de ces images choquantes des incendies en Australie. Sur place, les secours s’étaient rapidement organisés pour évacuer la population et surtout, sauver les koalas. Mais loin d’être la seule espèce menacée, il apparaît quelques mois plus tard que la faune et la flore ont considérablement été sinistrées par cet embrasement jamais vu.

Et pourtant, il semblerait que Mère nature fasse bien son travail puisque récemment, des biologistes font la découverte ou plutôt, la redécouverte d’une espèce d’une rareté exceptionnelle ! Et cette espèce, c’est un petit opossum pygmée qui avait complètement disparu de la surface de l’île aux kangourous. Mais visiblement, il était bien tapi dans l’ombre et commence à refaire peu à peu son apparition.

une-espece-dune-rarete-exceptionnelle-a-survecu-aux-incendies-en-australie

Une redécouverte incroyable

Cela faisait maintenant plus d’un an que les biologistes n’y croyaient plus. Car après les incendies qui ravagent l’Australie, ils peinent à croire que la faune et la flore pourront reprendre leurs droits. Et pourtant… Ils font récemment la découverte d’une espèce d’une rareté exceptionnelle plus connue sous le nom un petit opossum pygmée.

«Le statut du petit opossum pygmée (Cercartetus lepidus) était inconnu avant les feux de brousse d’avant 2020 sur #kangarooisland. La majeure partie de son habitat ayant été gravement brûlée, nous sommes heureux d’avoir détecté l’espèce pour la première fois depuis les incendies dans la plus grande parcelle non brûlée »

Visiblement, la petite bête attendait patiemment que tout revienne à la normale pour pouvoir pointer le bout de son nez. Et c’est avec une certaine exaltation que les chercheurs applaudissent ce miracle de la nature qui est loin d’être le seul. En effet, d’autres espèces sauvages ont également été redécouvertes après cette sinistre année 2019.

>> À lire aussi : Noir des plumes jusqu’aux os, découvrez le coq gothique !

0