Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

L’homme qui a jeté un chat dans la mer en Grèce risque 10 ans de prison (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 04 Mai 2022 à 13:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que dernièrement, nous vous dévoilions que des vétérinaires découvraient l’impensable dans le corps d’un chat, la police grecque a arrêté un individu qui aurait été filmé en train de donner un coup de pied à un chat, le jetant ainsi dans la mer.

Un homme encours 10 ans de prison après avoir jeté un chat dans la mer Grèce !

Instagram

Un homme filmé en train de jeter un chat dans la mer !

Alors que certaines se décident à épouser leur chat, des images brutes sont actuellement diffusées sur les réseaux sociaux ! Comme vous allez pouvoir le constater dans le post Instagram ci-dessous, on peut voir trois personnes assises au restaurant du front de mer, lorsqu’elles sont approchées par deux félins.

C’est alors qu’un membre du groupe attire l’un des chats au bord de l’eau avec un poisson. Puis soudainement, il le jette à la mer. Si finalement il s’avère qu’il est inculpé, il encourt 10 ans de prison. Il pourrait également recevoir une amende maximale de 50 000 €. Selon les premières informations, le chat a été retrouvé indemne et a été emmené chez le vétérinaire par des habitants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Stamatina Stamatakou (@stamatina_ss)

La violence contre les animaux est inacceptable en Grèce !

La terrible vidéo a été si largement partagée sur les réseaux sociaux que l’individu a ensuite été arrêté et Takis Theodorikakos, ministre grec de la police, a condamné l’acte dans un communiqué. Il déclare que la violence contre les animaux est inacceptable dans le Pays. Et qu’il félicitait sincèrement ceux qui avaient porté l’affaire à l’intention du public.

En effet, il faut savoir qu’en 2020, la Grèce a adopté une loi qui rendait les mauvais traitements infligés aux animaux passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans derrière les barreaux. La mesure, qui a été votée à l’unanimité par le Parlement, garantit désormais également des peines minimales d’un an. Ainsi que de lourdes amendes.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0